A la rencontre des jeunes producteurs de manioc bio en pleine ville

Ils gagnent entre 800 000 et un million de Francs Cfa de bénéfice après chaque récolte. C’est sur le rivage du fleuve Chari, sous le pont à double voies qu’on observe le grand champ de manioc de la capitale tchadienne. Etalé sur plus de 60 Lire plus …