Le marronnage est une forme universelle de résistance à l’esclavage

La fuite hors des espaces contrôlés par les maîtres, appelée marronnage. Les esclaves, soumis à une contrainte permanente dans les habitations, étaient partagés entre le grand atelier qui regroupaient les hommes et les femmes employés aux travaux les plus rudes (défrichage, terrassement, plantation) et le petit atelier où étaient rassemblés, pour les tâches plus légères, Lire plus …