INDEMNITÉ IMPOSÉE PAR LA FRANCE À HAÏTI

En 1825, sous le ministère Villèle, un Toulousain ultra-réactionnaire par ailleurs gendre d’une richissime esclavagiste de la Réunion, Madame Desbayssans, la France a exigé d’Haïti, sous menace d’une escadre de 14 vaisseaux de guerre destinés à une reconquête armée avec rétablissement de l’esclavage, une fabuleuse « indemnité » de 150 millions de francs-or.En échange la Lire plus …