Au temps de l’esclavage, la bible dédiée aux esclaves était différente de celle des maîtres

«La chose la plus importante est ce qui manque. Le King James (la bible du roi Jacques) typique a 66 livres, celui-ci contient, dans l’Ancien Testament, tout ou partie d’environ 14 livres », explique Anthony Schmidt, PhD, conservateur associé de la Bible et de la religion en Amérique. Des bibles comme celle-ci, ainsi que des catéchismes, ont été utilisés pour transmettre un message spécifique aux personnes asservies. Lire plus …

2 DECEMBRE: JOURNÉE INTERNATIONALE POUR L’ABOLITION DE L’ESCLAVAGE

Un combat de tous les jours Tout en s’inspirant de l’esprit de l’abolition de la traite des noirs, la Journée internationale pour l’abolition de l’esclavage commémore l’adoption par l’Assemblée générale de la Convention pour la répression et l’abolition de la traite des êtres humains et de l’exploitation de la prostitution d’autrui [A/RES/317(IV)] du 2 décembre Lire plus …

L’histoire de Venus Hottentote qui se retrouva dans un zoo pour le plaisir de l’homme blanc

Dans l’histoire de l’Occident , le phénomène de ” Zoos humains” débute bien avant la colonisation. On a déjà prouvé dans la section “Ses origines” que le processus de déshumanisation est une longue tradition culturelle occidentale.  Les premières exhibitions d’êtres humains où l’homme est déshumanisé au rang d’objet vivant commence dès l’antiquité en revanche les Lire plus …

Mauritanie: la chasse aux militants contre l’esclavage bat son plein

Les défenseurs des droits humains qui dénoncent la discrimination et l’esclavage en Mauritanie sont de plus en plus réprimés: arrestations, tortures et interdictions de se rassembler. Voilà ce qui ressort du dernier rapport d’Amnesty international sur un pays qui a officiellement aboli l’esclavage il y a 40 ans, et où 43.000 personnes se trouvent toujours Lire plus …

BIOGRAPHIE & QUELQUES CITATIONS POIGNANTES DE FRANTZ FANON

  Le racisme, la haine, le ressentiment, « le désir légitime de vengeance » ne peuvent alimenter une guerre de libération. Ces éclairs dans la conscience qui jettent le corps dans des chemins tumultueux, qui le lancent dans un onirisme quasi pathologique où la face de l’autre m’invite au vertige, où mon sang appelle le Lire plus …

La mode, pour des dames (de qualité) fut d’avoir son négrillon de compagnie.

L’exploitation de l’Afrique par les français se suivit par une déportation esclaves pour ensuite à partir du début du 17e siècle devenir domestiques. Un privilège accordé à d’anciens esclave. Nombreux sont ces maîtres de retour des colonies offriraient aux personnes « importantes » un domestique comme hommes de main ou de compagnie La mode pour des dames Lire plus …

Histoire de l’esclavage et de la colonisation précoce en Afrique du Sud

Avec le colonialisme, qui a commencé en Afrique du Sud en 1652, est venu le modèle de l’esclavage et du travail forcé. C’était le modèle original du colonialisme apporté par les Hollandais en 1652, puis exporté du Cap Occidental vers les Républiques Afrikaner de l’Etat Libre d’Orange et la Republiek Zuid-Afrikaansche. Beaucoup de Sud-Africains sont Lire plus …

Quelles sont ces grandes marques qui s’inspirent des pires atrocités du racisme?

Nous sommes au 21èmes et beaucoup de choses n’ont pas changé. L’esclavagiste prend d’autres formes pour le même résultat: une guerre psychologique utilisant des canaux insoupçonnés tel la mode. Sans vergogne, ces derniers par exemple se nourrissent des atrocités du racisme, de l’esclavage pour la conception des modèles que nous affolons dès fois sans mesurer Lire plus …

Origines de l’esclavage en Amérique

En 1619, les Néerlandais ont introduit les premiers Africains capturés en Amérique, plantant les germes d’un système d’esclavage qui s’est transformé en un cauchemar d’abus et de cruauté qui finira par diviser la nation. L’esclavage en Amérique a commencé lorsque les premiers esclaves africains ont été amenés dans la colonie nord-américaine de Jamestown, en Virginie, Lire plus …

Esclavage : quand la Côte d’Ivoire réveille sa mémoire

Ce mois de juillet marque le temps fort de la commémoration en Côte d’Ivoire de l’Histoire de l’esclavage, point de départ du projet “La route de l’esclave”. Kanga-Gnianzé, situé à une centaine de kilomètres au nord d’Abidjan, est un lieu sacré pour les Ivoriens. C’est ici que furent acheminés depuis le nord et l’est du Lire plus …