A l’Epoque de l’Egypte pharaonique, la chimie de synthèse était maîtrisée

Pour fabriquer leur maquillage, les Égyptiens avaient bien recours à des méthodes de chimie de synthèse, c’est-à-dire à la transformation de substances chimiques afin d’obtenir un composé final. Telle est la conclusion du travail de Lucile Beck, du laboratoire de mesure du carbone 14 (CEA/ CNRS/IRD/IRSN/ministère de la Culture), et ses collaborateurs, publié dans Communications Chemistry du 28 Lire plus …