Accusations de raid chimique en Syrie : pour Assange, «la CIA n’a aucune crédibilité en la matière»

Lors d’un entretien avec la journaliste Laura Ingraham, le lanceur d’alerte et fondateur du site Wikileaks est revenu sur l’attaque chimique présumée en Syrie imputée par Washington à Bachar el-Assad. Pour lui, le manque de preuves est criant. «Lorsqu’on se demande à qui profite le crime, cette histoire ne sent pas bon», a déclaré Julian Lire plus …