Au temps de l’esclavage, la bible dédiée aux esclaves était différente de celle des maîtres

«La chose la plus importante est ce qui manque. Le King James (la bible du roi Jacques) typique a 66 livres, celui-ci contient, dans l’Ancien Testament, tout ou partie d’environ 14 livres », explique Anthony Schmidt, PhD, conservateur associé de la Bible et de la religion en Amérique. Des bibles comme celle-ci, ainsi que des catéchismes, ont été utilisés pour transmettre un message spécifique aux personnes asservies. Lire plus …

L’origine du mot bible – Par Dawidi Uchiwa

L’origine du mot Bible provient du mot Byblus ou de Biblia, un mot à consonance grecque dérivant du nom d’une plante Africaine appelée papyrus dans leur dialecte ou Papiro en dialecte Hébreu, (B, F et P sont interchangeables), laquelle poussait exclusivement le long des berges du Nil qui traversait notre continent, voilà pourquoi la traduction Lire plus …