L’OTAN aux portes de l’Amérique latine

1- L’ordre du jour de la droite ibéroaméricaine est fixé à partir de l’Espagne par la Fondation pour l’analyse et les études sociales (FAES) parrainée par Felipe González, et dédiée à « incorporer l’Amérique latine à l’Occident ». Avec «l’objectif commun de mettre en déroute par des moyens démocratiques le projet du socialisme du XXIème Lire plus …