L’origine du mouvement « Back to Africa »

Trois cents ans après la déportation des Noirs en Amérique du Nord par les négriers, une idée germe lentement dans l’esprit de ce peuple apatride, une intention incontournable pour une communauté déplacée. Un retour aux sources, un retour aussi voulu que désiré vers leurs terres ancestrales. Ce rêve devient possible vers la fin du 18e Lire plus …

Misty Copeland, la ballerine noire qui a fait mentir tous les préjugés du monde du ballet

Un milieu modeste Élevée par sa mère, accompagnée de ses cinq frères et sœurs, Misty Copeland a été bringuebalée de maisons en motels. Pas tout à fait le milieu doré et rigoureux de l’Opéra. D’abord timide vis-à-vis de la danse, elle va petit à petit éclore à la façon d’un Billy Elliot. Contrairement à la plupart Lire plus …

Le nationalisme africain et le panafricanisme présentés comme des menaces pour l’Occident!

Et si les rapports des experts en questions stratégiques, dans toute leur aridité, étaient plus à même de nous éclairer sur les vrais enjeux de notre monde que le storytelling des médias occidentaux dominants dégoulinants de «bons sentiments» manipulatoires ? En tout cas, le dernier rapport édité par le ministère français de la Défense, et Lire plus …

La mode, pour des dames (de qualité) fut d’avoir son négrillon de compagnie.

L’exploitation de l’Afrique par les français se suivit par une déportation esclaves pour ensuite à partir du début du 17e siècle devenir domestiques. Un privilège accordé à d’anciens esclave. Nombreux sont ces maîtres de retour des colonies offriraient aux personnes « importantes » un domestique comme hommes de main ou de compagnie La mode pour des dames Lire plus …

1772 | L’affaire Somersett: James, celui qui fit plier l’Angleterre

Le pouvoir, la richesse, la gloire et la beauté, ce sont là les attributs que l’on trouve dans les portraits de l’aristocratie et de la grande bourgeoisie anglaise qui paient cher pour les y voir. Mais ils ne nous disent rien ou presque de l’âpreté de la vie. Rien des conditions qui ont contribué à Lire plus …

Maafa: Le commerce triangulaire des esclaves

La traite des esclaves est appelée «Maafa» par certains historiens afro-américains. Ce mot signifie «catastrophe» dans la langue africaine swahili. La Grande-Bretagne a participé à la traite des esclaves pendant plus de 200 ans. Aperçu  Le commerce des esclaves commença avec des Portugais et quelques Espagnols, des commerçants emmenant des esclaves africains dans les colonies Lire plus …

L’afro-américain Philip Emeagwali est le père fondateur du réseau internet

Quand vous faites une simple recherche sur Google à propos de internet, les premiers nom qui apparaissent sont Robert Elliot kahn et Vint Cerf. Faisant une recherche un peu spécifique, vous découvrez que Emeagwali Philip est le père fondateur du réseau internet comme l’appelle affectueusement la chaine de télévision CNN Emeagwali Philip (né le 23 Lire plus …

Moi, Charles, enfant métis arraché à ma mère et expulsé en Belgique

Né en 1945 d’une mère rwandaise et d’un père blanc au Congo belge, Charles François Gérardin, a été enlevé à sa mère alors qu’il n’avait que 5 ans. Comme 283 autres enfants métis, après l’indépendance, il est expulsé en Belgique, une terre alors inconnue pour lui. Aujourd’hui devenu « l’un des derniers témoins » de Lire plus …

OURIKA: Une héroïne de l’ombre

Méconnu du grand public, le destin d’Ourika a pourtant fasciné les romanciers et les directeurs de théâtre. Ravie, vers 1786, à un bateau négrier avant la traversée de l’Atlantique par le riche aristocrate Stanislas de Boufflers envoyé au Sénégal comme gouverneur qui achète la fillette, à peine âgée de deux ans, et en fait cadeau Lire plus …

Jan Matzeliger: Ce fils d’esclave qui a révolutionné le monde la chaussure avec son invention

Le 29 mai 1885, Jan Matzeliger présentait son invention au monde:  une machine qui pouvait confectionner 75 chaussures en une journée de 10 heures. Les artisans les plus qualifiés travaillant à la main pourraient atteindre 50. Une version améliorée de la machine produisait bientôt 700 chaussures par jour. Matzeliger, était un immigré de la Guyane hollandaise,  qui Lire plus …