Ceux qui nous ont fait rêver en 2018 sont artisans, artistes, créateurs, entrepreneurs…

D’un esprit vif et audacieux, . et pour la plus part avec des moyens de fortune, ils s’approprient des technologies et sciences d’ailleurs pour faire vivre l’africanité qui bouillonne en eux. Ainsi, on pourrait penser qu’ils sont vecteur d’une transculturation que nous pouvons qualifier de “positive”… Quand vous lirez ces belles histoires, rappelez vous qu’elles Lire plus …

Le Rwandais Diego Twahirwa signe un accord de deux millions de dollars pour exporter du piment rouge en Chine

Si le Rwanda est connu pour son thé et son café dans le monde, aujourd’hui s’ajoute à la liste le piment grace au jeune agro entrepreneur Diego Dieudonné Twahirwa (30 ans) qui plus est, l’un des plus jeunes entrepreneurs d’Afrique.  Il y’a quelques jours,Diego Twahirwa a signé un accord d’une valeur de deux millions de Lire plus …

Les Africaines sont les championnes du monde de l’entrepreneuriat féminin, selon le cabinet Roland Berger

Les femmes africaines détiennent le taux de création d’entreprises le plus élevé au monde, selon une étude publiée le 27 septembre par le cabinet de conseil en stratégie Roland Berger.   24 % des femmes africaines créent leur entreprise, soit un taux plus élevé que ceux enregistrés en Amérique latine et Caraïbes (17%), en Amérique du Nord Lire plus …

Forbes | Les 30 Jeunes Entrepreneurs Africains Les Plus Prometteurs En 2018

Les jeunes entrepreneurs africains ne cessent de faire bouger les choses. Ils prennent plus de risques que jamais et montent des entreprises phénoménales qui s’attellent à résoudre les difficultés auxquelles ils sont confrontés et créent des emplois dans le processus. Pour la septième année consécutive, ce classement annuel des 30 jeunes entrepreneurs africains les plus prometteurs met Lire plus …

L’ingénieur Idriss Barka Mahamat crée un tracteur multifonctionnel qui laboure, décortique le maïs et le mil

Idriss Barka Mahamat,  ingénieur en maintenance informatique et industrielle, veut alléger la tâche des agriculteurs. Tout a commencé en 2010, à  la fin  des études d’Idriss Barka Mahamat, en maintenance informatique et industrielle, à l’Université de Baushi au Nigeria. Agé de 30 ans, calme et posé, ce passionné de l’informatique rentre au bercail  dans l’optique de Lire plus …

La gamme de produits capillaires Katoush’ qui s’inspire de nos aliments tels le bissap ou le manioc

Quand nous entrerons dans une boutique de produits capillaires, rappelons-nous que la beauté du cheveu dépend d’abord de ce que nous mangeons. Plus le cuir chevelure est sain, plus nous aurons la chance de voir pousser nos cheveux beaux et forts, composant une belle chevelure. Conscient que l’entretien externe serait un complément plus qu’avantageux pour Lire plus …

Cameroun: Oubboré Aissatou récolte 48 sacs de 100 kg d’oignon sur 2500 m²»

Oubboré Aissatou, productrice d’oignon à Meskine près de Maroua. «J’apprête le site entre fin Septembre et début Octobre. Je préfère débroussailler et nettoyer le sol à la machette. J’utilise les herbes comme engrais verts en les incorporant dans le sol. La terre peut être parfois sèche. Dans ce cas, je l’arrose pendant les deux jours Lire plus …

2017 était avant tout ces talents et projets qui servent de passerelles entre le passé et le futur de l’Afrique

Comme disait Ama Mazama, pour améliorer notre condition, nous devons ensemble construire et protéger notre communauté  Dans la société africaine actuelle chaque pierre compte, chacun de nous doit s’investir d’une manière ou d’une autre. Peu importe la valeur. nous devons comme une communauté d’abeilles travailler de manière consciencieuse pour les lendemains meilleurs. Certains d’entre nous l’ont compris et Lire plus …

Quinze jeunes entrepreneurs africains en devenir vont mettre leurs talents au service du continent

Quinze jeunes entrepreneurs africains ont été sélectionnés comme finalistes parmi plus de 800 candidats pour la septième édition consécutive du Prix Anzisha, récompense prestigieuse décernée aux plus jeunes entrepreneurs africains. Soutenue par l’African Leadership Academy (ALA), en partenariat avec The Mastercard Foundation, le Prix Anzisha encourage et rend hommage à la nouvelle génération de jeunes Lire plus …

A la rencontre des jeunes producteurs de manioc bio en pleine ville

Ils gagnent entre 800 000 et un million de Francs Cfa de bénéfice après chaque récolte. C’est sur le rivage du fleuve Chari, sous le pont à double voies qu’on observe le grand champ de manioc de la capitale tchadienne. Etalé sur plus de 60 hectares, il est cultivé par des jeunes qui l’entretiennent, chacun Lire plus …