En 1919 l’haïtien Lecba Eliezer Cadet, prêtre était le représentant de la communauté noire à la conférence pour la paix à Paris

En 1919, Lecba Eliezer Cadet , un prêtre vaudou haïtien,fut le seul participant noir à la Conférence de paix de Paris au nom de la Universal Negro Improvement Association. La même année, il s’est également rendu à la conférence panafricaine de 1919 qui s’est tenue à Paris, à la demande de l’UNIA. Cadet fut remplacé par Ida B. Wells Lire plus …

L’histoire peu connue du premier millionnaire ghanéen Jacob Wilson Sey qui racheta les terres aux britanniques en 1898

Pour son travail acharné et son dévouement à son pays des années avant son indépendance, il est étonnamment surprenant que Jacob Wilson Sey soit peu connu dans l’histoire du Ghana et de l’Afrique de l’Ouest. En plus d’avoir été le premier multi-millionnaire au Ghana, il a joué un rôle essentiel dans la protection des terres Lire plus …

Cheveux crépu | En qualifiant les cheveux noirs de “laine”, de nombreux Blancs déshumanisaient les esclaves

1444 : des Européens commercent sur la côte ouest de l’Afrique avec des gens portant des coiffures élaborées, dont des locks, des tresses et des twists. 1619 : Premiers esclaves amené à Jamestown, la langue africaine, la tradition et la culture des soins de toilette commencent à disparaître. 1700 : En qualifiant les cheveux noirs Lire plus …

A l’Epoque de l’Egypte pharaonique, la chimie de synthèse était maîtrisée

Pour fabriquer leur maquillage, les Égyptiens avaient bien recours à des méthodes de chimie de synthèse, c’est-à-dire à la transformation de substances chimiques afin d’obtenir un composé final. Telle est la conclusion du travail de Lucile Beck, du laboratoire de mesure du carbone 14 (CEA/ CNRS/IRD/IRSN/ministère de la Culture), et ses collaborateurs, publié dans Communications Chemistry du 28 Lire plus …

Le parlement tanzanien interdit les faux ongles

Les parlementaires tanzaniens sont priés de ne pas pénétrer dans l’enceinte du Parlement avec des faux ongles et des faux cils. Les faux ongles et des faux cils ne sont plus autorités dans l’enceinte du Parlement Tanzanien aussi bien pour les parlementaires que les visiteurs. Le président de l’institution, Job Ndugai, a officiellement informé ses Lire plus …

1696 – 1781 | Le Nègre de Pierre le Grand, général en chef d’armée de l’empire russe était d’origine camerounaise

Abraham Pétrovitch Hanibal est né en 1696 à Logone, actuel Cameroun, et mort le 20 avril 1781 en Russie. Il a été général en chef d’armée, directeur général des fortifications de l’Empire russe, chef du corps des ingénieurs, mathématicien, hydraulicien, riche propriétaire terrien et humaniste. Marié en secondes noces à une aristocrate suédoise, il a eu Lire plus …

Le Kenya va expulser le Chinois Liu Jiaqi pour “racisme”

Le ressortissant chinois tenait des propos à connotation raciste. Les autorités kenyanes ont arrêté un ressortissant chinois qui a été filmé en train de tenir des propos désobligeants à l’endroit des Kenyans. Ce chinois du nom de Liu Jiaqi sera expulsé du pays a indiqué le département de l’immigration du Kenya sur Twitter. L’homme a Lire plus …

Ces 5 reines d’Afrique qui ont marqué leur temps et notre histoire.

L’histoire de l’Afrique, c’est aussi l’histoire  de ses reines dont on parle souvent peu, pour des raisons allant de la déception, de la perception négative de la société et même à la victoire d’un autre leader sur leurs réalisations. Pourtant, de nombreux empires et territoires africains ont été dirigés et construits par des reines qui se sont Lire plus …

Emmanuel Ifeajuna ou l’histoire tragique du premier médaillé d’or noir africain mort par exécution

Son implication dans la politique et ses activités militaires ultérieures ont fait oublier à de nombreuses personnes qu’Emmanuel Ifeajuna était le premier noir Africain à remporter une médaille d’or du saut en hauteur aux Jeux de l’Empire britannique et du Commonwealth 1954 Né au Nigeria en 1935, Ifeajuna était un grand sauteur. Il a participé à des compétitions nationales, Lire plus …

En 1665, la princesse Kongo conduit 10 000 hommes au combat contre le royaume du Portugal

En 1665, la princesse Aqualtune Ezgondidu Mahamud da Silva Santos conduisit 10 000 hommes à la bataille de Mbwila; entre le Royaume de Kongo et le Royaume de Portugal. On estime que 5 000 hommes sont morts pendant la guerre. La princesse Mahamud était la fille d’un roi du Kongo; royaume situé dans le nord de l’Angola, la République Lire plus …