L’histoire fascinantes des Kipipiri, quatre femmes rebelles aux coiffures incroyables

Les femmes Kipipiri étaient quatre guerrières, épouses des quatre généraux des Mau Mau qui ont trouvé des moyens novateurs d’incorporer leur culture et leurs coiffures dans les efforts pour vaincre le régime impérialiste britannique du Kenya. À chaque pleine lune, les femmes s’habillaient de coiffures élaborées qui seraient utiles dans leurs efforts révolutionnaires.

Bobo 

Leur cheffe, Bobo , avait les cheveux tordus en nœuds et boucles élaborés qui reflétaient la carte que les femmes utiliseraient pour naviguer dans les grottes dans lesquelles leurs maris se cacheraient la nuit pour planifier.

La commandante en second, Chep 

Elle était doué pour l’armement et le combat et avait l’extraordinaire capacité de voir dans le noir. Ses cheveux étaient tissés en grandes boucles pour qu’elle puisse y cacher des couteaux et d’autres armes.

 

Achi: La cheffe le plus habile du village

Son travail consistait à préparer et à transporter de grandes quantités de nourriture vers et depuis le village dans ses cheveux en vannerie. Elle est représentée comme ayant un cou fort, de manière à toujours garder sa tête au niveau et la nourriture stockée dans ses cheveux droits.

Mwende, était l’animatrice du village

Le dernier guerrier, . Elle ne s’est jamais aventurée dans la forêt, mais a plutôt préparé les femmes à la maison à accueillir les hommes de retour de guerre à leur retour. Ses cheveux ressemblaient à de grands amplificateurs de son et elle portait un embout buccal connecté à des tuyaux qui permettait à sa voix de voyager jusqu’aux amplificateurs dans sa tête.

 

Sourc: Osborne Macharia revisite l’histoire de la rébellion Mau Mau à travers les portraits de femmes aux coiffures incroyables.