Le 3 février 1870, le droit de vote est accordé aux citoyens noirs américains

Le 15e amendement à la Constitution américaine accordait aux hommes afro-américains le droit de vote en déclarant que “le droit de vote des citoyens des États-Unis ne sera ni refusé ni abrégé par les États-Unis ou par aucun État en raison de leur race, couleur, ou condition antérieure de servitude. “

Bien que ratifiée le 3 février 1870, la promesse du 15e amendement ne sera pas pleinement réalisée avant près d’un siècle. Grâce à l’utilisation des taxes électorales, des tests d’alphabétisation et d’autres moyens, les États du Sud ont pu effectivement priver les Afro-Américains de leurs droits. Il faudrait l’adoption du Voting Rights Act de 1965 avant que la majorité des Afro-Américains du Sud soient enregistrés pour voter.

En savoir plus 15e amendement à la Constitution des États-Unis