L’histoire incroyable de Jacobus Capitein (1717-1747 )

cap

Jacobus Capitein, né en 1717 au Ghana a été razzié à l’âge de 8 ans et vendu à un négrier hollandais. Offert en « cadeau » à un commerçant, qui le traita comme son fils et lui donna le nom de Capitein (capitaine) il arriva en Hollande en 1728. Baptisé en 1735 dans la religion de l’église réformée néerlandaise, Capitein s’avéra doué pour les études que son protecteur lui permit d’entreprendre.

À 20 ans, en 1737, il entra à l’université de Leyde pour y faire des études de théologie, ayant le projet de devenir pasteur en Afrique. Il soutint une thèse De servitude, libertati christianae non contraria (Que l’esclavage n’est pas contraire à la liberté chrétienne) qui défendait le principe que le baptême n’obligeait pas les maîtres à libérer leurs esclaves et que donc on pouvait les baptiser sans crainte, ce qui le rendit populaire auprès des esclavagistes.

La compagnie des Indes hollandaise l’envoya donc à Elmina, le plus grand centre de traite néérlandais où il n’obtint pas beaucoup de succès , exposé qu’il était à la haine des Africains et au racisme des négriers. Il voulait épouser une Africaine, mais l’autorité ecclésiastique lui imposa une Néérlandaise.

Via: Une autre histoire