L’Afrique du Sud ouvrent les premières écoles de sorcellerie en Afrique

C’est un véritable fait insolite. Si en Europe il existe des académies où l’on enseigne les sciences métaphysiques ou la magie blanche, l’Afrique du Sud, elle, a décidé de ne pas être en reste. En effet, la nation arc-en-ciel a ouvert récemment la toute première école de sorcellerie en Afrique. 

En 2017, le ministre de l’Enseignement supérieur Blade Nzimande  lancait la première école sud-africaine de sorcellerie. L’école qui est située à Durban KwaZulu Natal aura pour mission de former des sorciers et délivrer des diplômes ès sciences en sorcellerie.

 

Pour justifier la création de cette école hors du commun, le ministre a affirmé que l’Etat était fatigué des personnes exerçant la sorcellerie sans permis.

Tout comme les ingénieurs et les médecins, ainsi que des pasteurs qui vont à des universités pour apprendre davantage sur leur profession, les sorciers et sorcières devront suivre des formations pour mieux utiliser leurs dons en conséquence.

«Vous avez besoin d’un permis pour pratiquer la sorcellerie en Afrique du Sud. Nous en avons assez des sorcières opérant sans licence. Tout comme les médecins et les ingénieurs, si les pasteurs vont à l’université biblique pour apprendre le ministère; les sorcières et les sorciers devraient également aller à l’école pour apprendre à utiliser leurs dons afin de pouvoir agir en conséquence et aussi pour préserver la culture africaine. » a déclaré le ministre Nzimande.

Pour être inscrit à cette école, il faut avoir réussi les mathématiques et les sciences physiques en 12e année. Les formulaires de demande seront disponibles sur le site Web de l’école dès sa mise en ligne ce matin.

Avec Afrikmag.com