Akon : «J’ai commencé à me sentir coupable d’étaler ma richesse devant des gens qui souffrent »

Akon dans le social et il se donne à fond. Le rappeur sénégalo-américain est aujourd’hui l’une des figures les plus familières dans le monde des bonnes œuvres. Chaque jour le chanteur pose un geste remarquable, aujourd’hui lancé dans des projets pour l’Afrique. Dans un entretien, il a déclaré avoir récolté un milliard de dollars pour financer des projets sur le continent.

 

Il investit dans plusieurs secteurs, mais les plus visés par l’artiste sont l’électricité, l’eau courante et les infrastructures de base. Car, il déclare que le temps de l’exhibition du luxe est passé. Il a en effet regretté le luxe dont il faisait montre, alors que des Africains manquaient du minimum vital. Une prise de conscience qui s’avère être bénéfique pour l’ensemble du continent africain.

« Avec le temps, j’ai compris qu’il y avait tellement de choses à faire et beaucoup de personnes qui avaient besoin d’aide. J’ai commencé à me sentir coupable d’étaler ma richesse devant des gens qui souffrent. J’ai visité des villages en portant des boucles d’oreilles ou des montres à 50 000 dollars alors que des gens souffraient devant moi. J’ai fini par me dire que tout cela était inutile», a-t-il rappelé.

 

Imatin.net