KOKOBO est défini dans le langage Twi du peuple Akan comme un avertissement

Kokobo (kaw-kaw-baw) est défini dans le langage Twi du peuple Akan comme un avertissement.

Kokobo est le titre du livre Twi du peuple Akan qui démontre que la sexualité perverse et l’homosexualité n’ont jamais été acceptée dans les anciennes sociétés Kanite, Kamite (Nub/Kmt) et Afurakanite (Afrique) en général, lorsque nous examinons et traduisons correctement les textes anciens Afurakanit démontrant cette vérité de façon Claire.

Kokobo est aussi le nom d’un mouvement philosophique et spirituel visant à éradiquer la sexualité perverse et l’homosexualité des communautés Afurakanit grâce aux traditions et à la Culture spirituelle Ancestrale .

Extraits de l’introduction du livre de Kokobo

” Nous peuples Afurakanu / Afurakanu. t (Afrikains/Afrikaines) nous n’avons jamais accepté la pratique spirituellement perverse de la sexualité et de l’homosexualité, cela est vrai aujourd’hui et cela était vrai dans les temps Anciens.

Les peuples blancs en tant que désespéré, ont continuellement semé le désordre sur le continent et à l’extérieur du continent Afurakan parce que ceci, est l’une de leurs diverses approches pour la corruption de notre culture ancestrale donc de nos Esprits et de l’Esprit de notre Peuple. “

 

“Nous Afurakanu, Afurakanut nous avons toujours pratiqué, aujourd’hui et depuis toujours reconnu la réalité que la sexualité perverse et homosexuelle étaient contre la Vie, nous ne nous référençons pas à l’homosexualité et à cette sexualité parce que la description de nos mœurs, montre également que la sexualité vraie n’est pas manifeste.

Bien que la sexualité perverse et l’homosexualité sont l’élément central de l’état d’esprit, de la nature et donc de la culture des peuples Blancs dans le monde entier, cela n’a rien à voir avec les Afurakanu et les Afurakanu.t parce que cette réalité est enracinée dans le fondement même cosmologique de la Création et du Divin Équilibre

Le Grand Père et la Grande Mère de l’Éternité Suprême sont appelés Amen et Amenet chez les Khanit et les Khamit (Nubie et Kemet) •Nyame et Nyamewaa chez les Akan• Lisa et Mawu chez les Ewe et les Fon• Olorun et Olokun chez les Yoruba• Kolotyolo et Katyeleo chez les Senufo, etc

C’est pourquoi, la déviance sexuelle est une manifestation du désordre et cela n’a jamais été, et ne sera jamais soutenue par l’Être Suprême, parce que Amenet-Amen ne créent que conformément à l’Ordre Divin, dans un mécanisme créationnel afin d’éradiquer le désordre et ses Fournisseurs.

Ce Système Immunitaire Divin existe depuis le début de la Création, à travers Amenet-Amen qui maintiennent l’Équilibre Divin de la procréation, par l’Application stricte de l’Ordre Divin dont les Déités Heru Bedehty (Behudet) et Sekhmet symbolisent les dualités Masculines et Féminines qui gouvernent le Système Immunitaire Divin dans toute sa Création … “

Hotep.

 

Par Dawidi Uchiwa