L’origine du monothéisme –

Beaucoup croient que Amon-Hotep IV (Akhenaton) est celui qui a essayé d’apporter le monothéisme à Kemet à travers le culte d’Aton.

En fait sous son nom de baptême Akhenaton, Amon-Hotep avait seulement développé un système, où il devait être adoré par le peuple et dont seulement lui seul devait être en communication avec Aten/Iten/Aton, tandis que les gens étaient toujours libres de faire des louanges et d’être en communication avec les Neteru qui pour eux symbolisaient uniquement les nombreuses fonctions ou attributs d’un seul principe Créateur .

C’est donc de cette façon, que Amon Hotep IV lui-même, s’était mis en place en tant que seul partenaire direct face au visage du Créateur à son Zénith (Iten/Aton-Re), à savoir le Disque Solaire, et lui-même fait comme une idole qui se devait d’être adorée mais dont le système sera finalement détruit après sa mort, et où son règne a été retiré de tous les documents, son nom effacé de la Pierre pour enfin restaurer le plus anciens des système spirituels.

 

Néanmoins, comme Akhenaton la fonction général, du Ngu était fondamentalement religieuse et qui en tant que Prêtre-Roi, était symboliquement le plus grand représentant du peuple, mais dans un sens beaucoup plus profond que celui impliqué par l’utilisation moderne de l’expression, par conséquent il était très semblable à un pape catholique populaire.

Ceci étant, malgré les charges répétées sur la vanité des Negus de la Vallée du Nil, il est utile de rappeler ici que toutes leurs Demeures sur terre, n’avaient jamais été faites en Pierre, mais seulement en Adobe (Briques crues), c’est à dire avec le même matériau utilisé par les paysans les plus Humbles, c’est pourquoi aujourd’hui, il n’existe quasiment plus aucune trace de leur Palais,

Les très grands Monarques s’étaient bien sûr fait construire des palais en briques crues pour eux-mêmes mais dont le corps impermanent, formé seulement d’argile, devenait également une demeure impermanente sur cette Terre, c’est pourquoi de nos jours, hormis les Temples, les palais des Rois sont depuis longtemps retournés à la terre d’où ils avaient été Élevés.
.
Par conséquent, le Ngu était plutôt comparable à un pape catholique ou à un Calife islamique dans le devoir religieux, et même si le Roi était à la fois Chef du Peuple, cela ne faisait en aucun cas de lui, quelqu’un de meilleur dans un sens plus divin que son peuple, comme l’avait fait par exemple Akh-N-Aton, voilà pourquoi, même aujourd’hui, vous ne trouverez aucune preuve de “Rois” vivant dans d’énormes palais de marbre et d’or comme cela est représenté à la Télévision.

Hotep

Par Dawidi Uchiwa