Le Léopard dans tradition à Katiopa (Afraka)

Dans beaucoup de tradition à Katiopa (Afraka), les initiés supérieurs qui avaient la capacité d’interagir avec les différentes échelles de vibrations (l’invisible), portaient toujours une peau de Léopard pour démontrer leur éveil au sujet des Mystères de l’existence, leur permettant de maîtriser les Secrets du centre Mystique de l’existence afin de devenir des Mfumu

Dans l’ancienne Hk-Ptah/Egypte à Ta-Meri, le Mesi ou Mesu au pluriel (Roi) et les prêtres-guerriers étaient tous des Mfumu Dia Ba Fu ou Mfumu Dia Ba Funa qui exerçaient un rôle capital lors des cérémonies de momification mais surtout dans le rituel “d’Ouverture de la Bouche” accompagnant l’âme du défunt pour son dernier jugement.

 

Les Mfumu étaient appelés les “Fils du Léopard” et ils étaient les Félins qui possédaient la science pour rentrer en contact avec les fréquences vibratoires du monde des Défunts et pour en revenir, tandis que les Balopwa étaient plutôt les géniteurs de la vie qui portaient toujours sur eux la magie (vibrations) du symbole de l’Ankh/Nkh/Nka/Inka, le Chasse-mouche, en plus de la puissance vibratoire du Léopard ou du jaguar comme chez les Olmec-Mande à Tarana (Amériques), qui lui aussi appartient à l’ensemble du genre Panthera au sein de la famille des quatre grands félidés, comprenant les Lions, les Léopards, les Tigres ou les jaguars

 

Hotep

Dawidi Uchiwa