Les jumeaux: IBEJI (deux fois nés)

Les Yoruba du Nigeria sont largement connus pour représenter le taux le plus élevé de jumeaux dyzighote dans le monde, soit 4,4% de toutes les naissances, soit 50 paires de jumeaux pour 1000 naissances, ceci probablement en raison de la consommation élevée d’un type spécifique de l’igname contenant un phytoestrogène naturel qui a la capacité de stimuler les ovaires et de diviser un ovule .

Les jumeaux sont très importants pour les Yoruba qui ont généralement tendance à donner des noms spéciaux à chaque jumeau, où le premier des jumeaux à naître est traditionnellement appelé Taiyewo, Tayewo, Taiwo qui signifie «le premier à goûter au monde», ou «celui qui sert le deuxième»,

Pour les Yoruba, une mère d’enfant jumeaux est doublement bénie car dans les traditions ancestrales, la naissance de jumeaux donne en même la capacité à la famille d’atteindre une vie meilleure grâce à l’aide de ces enfants spéciaux qui sont considérés comme proches des Orisha parce que les jumeaux ont été pensés pour partager une seule Âme dont l’un possède la moitié mortelle et l’autre la moitié spirituelle

Lorsqu’il arrive qu’un jumeau ne survive pas à la Naissance, la famille fait une figure en bois sculpté pour représenter le défunt qui est pensé assurer, que l’âme du jumeau survivant soit maintenu en équilibre sur la Terre, cependant si les deux ne survivent pas, deux statues sont alors faites pour être chéries .

 

Le jumeau premier né, que ce soit un garçon ou une fille, est toujours appelé Taiwo, alors que le second est toujours nommé Kehinde , ce qui signifie “arrivé après l’autre” mais bien qu’étant né le premier, Taiwo est considéré comme le jumeau plus jeune et son principal Kehinde est censé avoir envoyé son partenaire avant lui, pour voir ce à quoi le monde extérieur ressemble, en attendant que Taiwo lui donne le signal en pleurant.

Kehinde est censé être plus prudent, plus intelligent et plus réfléchi, alors que Taiwo est censé être plus curieux, plus aventureux, mais aussi plus Nonchalant,

Ibeji représente également la troisième maison céleste, gouvernée par les jumeaux cosmiques qui est l’équivalent Orisha de la constellation du Gémeaux, où la première fonction de cette maison est de traiter toutes les formes de communication dont la télépathie ainsi que de la façon de se dépenser et de fonctionner mentalement, et où à l’intérieur de laquelle, l’accent sur les relations frères, sœurs est placé au sein de cette maison représenté par des jumeaux, .

Ibeji représente en fait, la dualité et l’équilibre, Heru contre Set ou encore le yin et le yang qui se trouvent à tous les niveaux de l’existence et bien représentés ici comme des jumeaux, c’est pourquoi chez les Yoruba, les Ibeji (jumeaux/gémeaux) sont considérés comme si sacrés et sont censés être une seule âme habitant deux corps, reliés entre eux par le destin toute leur vie entière

Hotep

– Par Dawidi Uchiwa