9 histoires sur la façon dont certains pays africains ont obtenu leurs noms

1. Le Libéria

Le Liberia qui signifie « liberté » en latin, doit son existence à une société philanthropique américaine qui à partir de 1822 acheta une terre à l’Est du cap Mesurado et entreprit de peupler le pays avec d’anciens esclaves noirs libérés Les immigrés, encouragés par les États-Unis, établissent une Constitution calquée sur le texte américain. Le Liberia est le seul pays d’Afrique à ne pas avoir connu la colonisation est devenu la première république démocratique d’Afrique.

2. Le Sierra Leone

En 1460, l’explorateur portugais Pedro de Sintra a cartographié de les majestueuses montagnes et a donné le nom de Serra Leoa (rebaptisée plus tard « Sierra Leone » sans doute par une erreur due à une confusion entre langues latines car Sierra est en espagnol et Leone en italien, littéralement la « montagne du lion ») à la presqu’île où sera plus tard la capitale Freetown.

3. Le Cameroun
Le nom du Cameroun est dérivé du mot portugais, Camarões, ce qui signifie crevettes. En 1472, l’expédition Portugaise conduite par Fernando Pô constitue les premiers Européens à rejoindre la côte de Cameroun. Ils atteignent Douala par la Rivière Wouri. Vue l’abondance des crevette dans la rivière, ils la baptisent Rio dos Camarões (la Rivière des Crevettes), il en résulte le nom donné au pays.

4. L’Erythrée

Selon un rapport publié par l’Université d’Uppsala, elle est d’abord conquise au cours du XXe siècle, d’abord par les Italiens qui en raison de la proximité de la mer rouge, Ils ont utilisé l’expression « Mare Erythraeum» ( Erythraeum qui signifie rouge en langue grecque). Les adaptations de ce nom ont finalement conduit au nom Érythrée qui est toujours d’actualité aujourd’hui.

5. Le Zimbabwe

Le territoire prend alors le nom de Rhodésie du Sud jusqu’en 1965, puis, après l’indépendance de la Rhodésie du Nord devenue Zambie, de Rhodésie jusqu’à la fin du régime ségrégationniste. Le 18 avril 1980, la Rhodésie devient un État indépendant sous le nom de Grand Zimbabwe, qui se traduit par « maisons de pierre ». Cette structure de pierre est l’un des plus grand en Afrique après les pyramides égyptiennes.

6. Le Togo

Le Togo tire son nom de Togodo (ce qui signifie originellement ville « au-delà du fleuve » en langue éwé. Avant l’époque coloniale, diverses tribus y étaient déjà installées. Dans les pays voisins du Ghana et du Bénin, les colons portugais ont construit des forts et ont commencé à négocier au petit fort de Porto Seguro, d’après le Journal de la Royal African Society. La région était devenue un centre commercial majeur pour les Européens à la recherche d’esclaves, héritant ainsi du nom de Togo, qui se traduit par “La Côte des Esclaves.”

 

7. Le Gabon

Le nom du Gabon prend son origine de la forme inhabituelle de l’estuaire du Rio de Côme, selon l’Encyclopedia of Nations. Une première hypothèse dit que l’origine du nom de ce pays de l’Afrique centrale vient des Portugais arrivés sur la côte vers 1470. Quand les explorateurs ont réalisé que l’estuaire est formé comme un manteau à capuchon appelé « Gabao.” Une seconde hypothèse attribue l’origine du nom aux populations africaines locales Après une série d’adaptations et de traductions, le pays est devenu connu sous le nom de Gabon.

8. L’Ile Maurice

D’après Wikipedia, La première preuve historique de l’existence d’une île aujourd’hui connue comme Maurice se trouve sur une carte élaborée par un cartographe italien, Alberto Cantino, en 15025.
Il semblerait que Maurice ait été nommée Dina Arabi par des navigateurs arabes vers 975, les premiers à avoir visité régulièrement l’île.
En 1507, les navigateurs portugais visitèrent l’île inhabitée. L’île apparaît avec un nom portugais, Cirne, sur les premières cartes portugaises, probablement le nom d’un des navires de l’expédition de 1507 ou en raison de la présence de cet oiseau endémique incapable de voler, le dodo, qui était abondant à cette époque. Un autre navigateur portugais, Dom Pedro de Mascarenhas, donna le nom de Mascareignes à l’archipel composé de l’île Maurice, de l’île de la Réunion et de Rodrigues.
En 1598, une escadre hollandaise de l’amiral Wybrand van Warwijck accoste à Grand Port et nomme l’île Mauritius, en l’honneur du prince Maurice de Nassau, stathouder de la République néerlandaise. L’île devient une petite escale de ravitaillement sur la route des Indes néerlandaises.
La France, qui administre déjà l’île Bourbon (aujourd’hui l’île de La Réunion), s’installe à l’île Maurice en en faisant une île de peuplement, d’abord avec la Compagnie des Indes, puis directement en 1715. Elle la rebaptise plus tard Isle de France.
Le 3 décembre 1810, la France remet formellement l’île aux Britanniques pendant les guerres napoléoniennes. Le nom de l’île redevient Mauritius. L’île Maurice est aussi connue sous le nom de Maurice en français, Moris en créole mauricien et मॉरिशस en hindi 

9. Le Mozambique

En 1498, l’expédition du navigateur portugais Vasco de Gama s’installe sur la côte du Mozambique et particulièrement l’île du même nom deviennent une escale majeure dans le long voyage qui menait les navires portugais de Lisbonne jusqu’en Inde Une autre une théorie largement crue attribue l’origine du nom Mozambique à un chef musulman appelé «Mussa Bin Bique » qui vivait dans l’île de Mozambique. Le Mozambique, en forme longue la république du Mozambique, en portugais : Moçambique et República de Moçambique.