Dr Sidy Ndao,considéré comme un scientifique qui pourra changer le Monde

Le World Economic forum,  classe le Dr Sidy Ndao spécialisé en robotique et mécanique parmi les scientifiques de moins de 40 ans qui Contribuent de manière significative à l’avancement des frontières de la science dans le domaine de la santé, la durabilité, l’inclusivité et l’équité. Son groupe de recherche est reconnu pour avoir développé le premier ordinateur thermique au monde. Cet ordinateur pourrait fonctionner sous une chaleur extrême, ce qui ouvre des possibilités pour l’exploration des espaces profonds et des profondeurs de la surface de la Terre.

Profil

Sidy Ndao d’origine sénégalaise a déménagé aux États-Unis à l’âge de 16 ans où il a obtenu son diplôme de major de promotion de sa classe de lycée en 2001.

Le Dr Ndao est professeur adjoint au Département de génie mécanique et génie des matériaux (MME) de l’Université du Nebraska-Lincoln (UNL). Avant de rejoindre UNL en 2012, le Dr Ndao a passé environ 2 ans en tant qu’associé postdoctoral au Département de génie chimique et à l’Institut de nanotechnologie des soldats du Massachusetts Institute of Technology (MIT), à Cambridge, MA. Il a terminé son doctorat en génie mécanique au Rensselaer Polytechnic Institute (RPI) en 2010. Sur nature.com, nous retrouvons ses recherches basées sur la NanoThermoMechanical et les portes logiques.

Premier ordinateur thermique au monde

Plutôt que de travailler sur une technologie de refroidissement avancée ou de tenter de réduire la production de chaleur, deux ingénieurs de l’Université du Nebraska-Lincoln Dr Sidy Ndao et son collègue Mahmoud Elzouka ont inversé le problème et ont mis au point une nouvelle technique pour mettre toute cette énergie thermique indésirable à bon usage. L’équipe a étudié le développement de mémoires thermiques et de dispositifs logiques qui utilisent de la chaleur au lieu de l’électricité pour effectuer des calculs.

Selon les auteurs, leur invention « pourrait être utilisée dans l’exploration spatiale, pour explorer le cœur de la terre, pour le forage pétrolier, (pour) de nombreuses applications. Cela pourrait nous permettre de faire des calculs et de traiter des données en temps réel dans des endroits où nous n’avons pas pu le faire auparavant. » Le but ultime est de rendre l’appareil – que Ndao appelle un « ordinateur thermique » – résistant à plus de deux fois la chaleur (c’est-à-dire 700 degrés Celsius ou 1 300 degrés Fahrenheit), ouvrant ainsi la porte à de nombreuses applications différentes.

“Si vous y pensez, quoi que vous fassiez avec l’électricité, vous devriez (aussi) pouvoir le faire avec la chaleur, car ils sont similaires à bien des égards”, a déclaré l’un des chercheurs Sidy Ndao. « En principe, il

Raisonnable ou non, cependant, Ndao rêve encore plus grand : « Nous voulons créer le premier ordinateur thermique au monde », a-t-il déclaré. « J’espère qu’un jour, il sera utilisé pour percer les mystères de l’espace extra-atmosphérique, explorer et récolter la géologie profonde de notre planète et exploiter la chaleur perdue pour une utilisation plus efficace de l’énergie. »

Il a reçu le prix de distinction pour l’enseignement de la nouvelle faculté Henry Y. Kleinkauf de l’UNL College of Engineering en 2016.

Ses engagements

Sidy Ndao a récemment créé la Dakar American University of Science & Technology (DAUST) au Sénégal. Cet établissement supérieur d’enseignement et de recherche en ingénierie et technologies a pour vocation d’encourager l’élaboration de solutions technologiques répondant aux besoins et aux problèmes sociaux de l’Afrique.

À travers son organisation SenEcole, il promeut l’éducation STEM pour le développement durable de l’Afrique dans les domaines de la science, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques. Il est aussi l’initiateur de PARC, une compétition réunissant annuellement collégiens et universitaires autour des travaux sur la robotique. Le professeur compte ainsi changer le “regard” porter sur les africains

Associé à plusieurs brevets

 Cristaux photoniques comprenant des métaux réfractaires polycristallins et / ou Alliages et méthodes associées, 2012.

« Near-Field Heat Transfer Enabled Nanothermomechanical Memory and Logic Devices », soumis le 13/11/2015, en attente.

Demande de brevet provisoire intitulée « Monolithic Hierarchical Structures Micro Heat Pipe (MHSµHP) », soumise le 1/12/2015, en attente.

Demande de brevet provisoire intitulée « Leidenfrost Droplet Microfluidics», présentée le 1/12/2015, en attente.

Demande de brevet provisoire intitulée “Contrôle du changement de phase par mise en forme physique de la surface”, soumise le 1/12/2015, en attente.

 

Source: news.unl.edu