La Maison Blanche construite par les afro-américains

Michelle Obama à l’époque première dame des États-Unis su toucher une corde sensible en évoquant le souvenir des esclaves qui ont travaillé à la construction de la Maison-Blanche, qui a débuté en 1792.

Je me réveille tous les matins dans une maison qui a été construite par des esclaves, et je regarde mes filles – deux jeunes femmes noires, belles et intelligentes – qui jouent avec leurs chiens sur la pelouse de la Maison-Blanche.

 

La maison dite blanche serait en réalité noire, parce que c’est les noirs qui l’ont construite. En 1790 le congrès décida de se doter d’une nouvelle capitale nationale le long de la la rivière Potomac entouré de deux états esclavagistes le maryland, et la virginie. Selon un article paru dans le Washington Time du 1 juin 2005, “l’étude sur travail des esclaves au Capitol,” on estime que plus de 400 esclaves ont été utilisés pour construire la maison blanche, et la capitale des Etats-Unis. Douze des présidents Américains possédaient des esclaves.