Taoheed Bayo est le nouveau footwear designer pour sneaker chez Nike

Les plus grandes marques sportswear font de plus en plus confiance au footwear designers indépendants. Nike fait partie de celle-là, donnant la chance aux jeunes dont les conceptions sont originales, innovantes et  reflétant leur philosophie. Taoheed Bayo agé de 21ans et  étudiant à l’Université du Minnesota au USA est un passionné de design qui , grace à son colocataire qui l’a tenu informé du lancé a pu devenir le nouveau footwear design chez Nike concevant  une sneaker qui reflète son héritage nigérian et africain.

Debut de l’aventure de Taoheed Bayo

Nike avait fait savoir qu’elle cherchait des designers pour offrir un riff unique sur les baskets classiques de l’entreprise. Quelques semaines plus tard, le nigériane  figurait parmi les trois douzaines sélectionnées sur toute l’étendue du territoire américain pour participer au concours Nike BY You X Cultivator.

Chacun avait deux semaines pour créer sa propre chaussure Nike et développer une trame de fond unique qui pourrait plaire aux consommateurs. Une fois cela fait, ils ont dû commercialiser et vendre leur sneaker personnalisée.

Bayo s’est inspiré de ses racines et de sa jeunesse nigérianes pour créer une chaussure fondée sur son héritage. Le résultat: l’Afro-Yute Air Max 1. L’Afro-Yute s’est vendu, mais il a également livré quelque chose d’autre que Bayo avait voulu – c’est enseigner aux autres l’Afrique.

Sur le site Web de Nike, Bayo a ajouté un message fort pour complimenter l’Afro-Yute, «Nous vivons dans une société où nos histoires nous sont racontées par des fabricants – il est temps de rechercher notre vérité et notre héritage. Nous sommes des ambassadeurs de nos origines et de nos peuples, donc que cela nous plaise ou non, il est de notre devoir inhérent de changer le récit. Plus de souffrance et de sourire, et de pointer du doigt, si vous vous sentez mal à ce sujet, faites quelque chose. “

Sur Instagram Bayo a déclaré: «Afro-Yute est une fusion de deux états d’esprit; être africain et être un jeune. Une façon de partager ma propre histoire dans ma voix et de faire la lumière sur le «continent du tiers-monde» de l’Afrique. La terre de nombreuses ressources, des gens beaux et puissants. J’espère que cette histoire résonne avec chacun de vous et vous fait réfléchir à des façons de raconter votre propre histoire! »

“La partie la plus intense, c’était la conception”, a déclaré Bayo, également TBuzz. «La partie la plus intégrale, je pense, a été d’avoir une histoire qui résonne avec beaucoup de gens et de s’assurer qu’elle soit aussi authentique que possible. Mais vous essayez également de concevoir une chaussure que vous voulez que tout le monde achète, pas seulement quelque chose que vous aimez. »

Bayo a choisi la couleur vert pour la base de la chaussure car elle représentait la Terre et l’Afrique. Comme le drapeau nigérian, il a choisi le blanc comme complément à la couleur terreuse.

Bayo voulait une gomme d’or classique sur le bas de ses Afro-Yutes, qui, selon lui, ajoutait un autre élément de style à la chaussure. C’était également un hommage à l’histoire de l’or en Afrique.

Bayo a choisi le cuir, un matériau qui, selon lui, représentait la ténacité des Afro-descendants.

“Le cuir dure plus longtemps, et c’est métaphorique dans le fait que nous, Africains, pouvons endurer”, a déclaré Bayo. «Nous durons longtemps. C’est presque comme si nous pouvions résister au temps. Nous pouvons adapter et endurer des situations multiples et nombreuses. »

Bien que les baskets soient attrayantes, elles nécessitaient toujours une histoire d’origine.

Bayo a réfléchi à la façon dont un «système étranger» d’esclavage, de colonialisme et d’influence étrangère a rendu difficile pour les pays africains de se développer aussi rapidement que le reste du monde. En cela, il a trouvé le grain de son histoire.

«L’Afrique est le centre du monde, nous ne sommes pas un tiers monde. Les yutes sont désormais équipés pour lutter contre le système extraterrestre qui a tourmenté nos ancêtres », écrit Bayo sur le site Web Afro-Yute.

“Vous savez, depuis que je suis né, l’Afrique a toujours été désignée comme un continent du tiers monde ou un pays du tiers monde ou le Nigeria y a été fait référence”, a déclaré Bayo. «Par le« Afro yute », je ne dis pas que nous devons allés combattre. Je dis simplement que nous pouvons nous éduquer. »

Pour Bayo, le projet l’a aidé à repousser les idées fausses populaires sur l’Afrique et à établir des liens entre les Afro-descendants.

Il a construit une équipe diversifiée de créateurs qui comprenait des photographes, des vidéastes, des mannequins et des poètes qui ne s’étaient jamais rencontrés  pour promouvoir la vente et le message de l’Afro-Yute.