Palais de Menelik rouvre ses portes après près d’un siècle

Le palais impérial d’Éthiopie qui jadis était le domicile de plusieurs empereurs rouvre ses portes. Une réouverture considérée comme  le symbole d’une nouvelle ère pour ce pays d’Afrique de l’Est. 

 

Le palais de Menelik ou Gebi et son complexe de 40 hectares d’Unity Park surplombant Addis-Abeba ont été ouverts au public en octobre 2019 après avoir été fermés pendant plus d’un siècle alors qu’ils abritaient des empereurs.

Créé en 1887 par l’empereur Ménélik II et rendu à la ville par le Premier ministre Abiy Ahmed, arrivé au pouvoir il y a 18 mois. Le mouvement “symbolise notre capacité à nous rassembler” tout en stimulant le tourisme et l’emploi, a t-il déclaré.

«(Le palais) ajoutera de la valeur à notre tourisme… il aidera l’Éthiopie», a déclaré Samrawit Moges, fondateur de Travel Ethiopia, première entreprise du pays à utiliser des guides féminins.

“Mais le tourisme est un secteur très délicat qui peut changer le pays pour le meilleur ou pour le pire … nous devons accorder une grande importance à l’environnement.”

Le secteur en pleine croissance des entreprises sociales s’appuie sur l’industrie mondiale du tourisme et des voyages, qui a généré une économie record de 8 800 milliards de dollars et créé 319 millions d’emplois en 2018, selon le World Travel and Tourism Council (WTTC).