SHOGUN est seigneur guerrier suprême médiévale chez le peuple Yoruba au Nigéria

Si vous faites des recherches sur le net sur les noms nigérians suivants: Haruna, Sambo, Pankan, Kwashi, Imoko, Chika, Azuka, Ezuka, Koma, Zoro, Watanabe, Nene, Osato, Osaru, Okada, Edo , Baba, Emiko, Kano, Nana, Aya, Tami, Tai, Sada, Ikimi, Ume , vous tomberez probablement sur autant de lien japonais que de lien Nigerian, pour la simple raison que le système d’écriture japonais cache des similitudes frappantes entre les langues Japonaises et les langues Africaines dont un examen plus approfondi des syllabes qui composent le jeu de caractères Kanji, décrivent clairement les langues Nigériannes.

Les combinaisons de couleurs lors des Festivals japonais sont elles aussi très Africaines, tout comme le Shinto se base toujours sur les sanctuaires, les ancêtres, les esprits de la montagne, les esprits des arbres, autrement dit sur une spiritualité dite païenne qui a été utilisée pour justifier l’esclavage de tous les Noirs dans le Monde

Il faut savoir que les premiers Japonais, c’est à dire les Anu et les Jomon ont été blanchis lors de l’invasion des Mongols, ce qui explique en partie pourquoi les Japonais du Sud sont encore plus sombres de peau que leurs homologues du Nord.

Les langues Kalabar du Sud du Nigeria donnent également l’idée de similitudes Chinoises et Coréennes qui avaient déjà établi dans leur passé impérial des liens commerciaux, malheureusement, en raison de la nature eurocentrique des Nigerians post-coloniales, c’est la raison pour laquelle les gens Calabar ne peuvent plus comprendre pourquoi les Chinois et les Coréens font aussi partie de leurs descendants blanchis, ni pourquoi les Arts martiaux ou les Shogun sont d’origine Africaine

Hotep

Dawidi Uchiwa