Suspension pour propos raciste à la television italienne: “Pour Lukaku arrêter, donnez lui 10 bananes à manger”

Romelu Lukaku, l’attaquant de l’ Inter Milan , a de nouveau été la cible d’un épisode raciste en Italie,  Des propos racistes qui cette fois ont conduit au licenciement du consultant Luciano Passirani ancien dirigeant de l’Atalanta Bergame.

Luciano Passirani n’a surement pas mesuré le poids de ses mots parlant de l’attaquant de l’Inter Milan dans l’émission Top Calcio 24 lorsqu’il a déclaré: “Lukaku est l’un des plus forts, je l’aime beaucoup parce qu’il a la force. En Italie, il n’y a pas de joueur comme Lukaku, il est l’un des meilleurs attaquants du moment. l’alter ego de [Duvan] Zapata à Atalanta., ils ont quelque chose de plus que les autres. Lukaku est l’un de ceux qui traînent l’équipe. Pour l’arrêter, il suffit de lui jeter dix bananes pour qu’il les mange”

La réaction de la rédaction ne s’est pas faite attendre. En effet, Fabio Ravezzani  le directeur de l’émission a déclaré:

“L’un de nos commentateurs, en essayant de définir la force de Lukaku à travers une série de compliments, a malheureusement choisi une très mauvaise métaphore qui s’est avérée raciste”, a déclaré Ravezzani.
“Nous ne pouvons pas tolérer que, même involontairement, une personne qui parle pendant des heures fasse des commentaires racistes.”

Episodes racistes

Remarquons que, les débuts Lukaku à l’inter de Milan ne sont pas de tout repos. Plus tôt, les fans de Cagliari chantaient lors d’une rencontre des chants de singes .

Il a écrit sur Instagram après le match: “«De nombreux joueurs ont été victimes d’abus raciaux au cours du dernier mois. Et ça m’est arrivé hier aussi. Le football est un jeu pour lequel tout le monde devrait s’amuser et nous ne devrions accepter aucune forme de discrimination. J’espère que les fédérations de football du monde entier réagiront fermement à tous les cas de discrimination. Les plates-formes sociales doivent mieux fonctionner car chaque jour, au moins un commentaire raciste apparaît sous le message d’une personne noire. ça fait des années que nous assistons et il n’y a toujours pas d’action. Mesdames et Messieurs, nous sommes en 2019 et au lieu d’aller de l’avant, nous rebroussons en arrière et je pense qu’en tant que joueurs, nous devrions nous unir et faire une déclaration à ce sujet pour rendre le jeu propre et amusant pour tous»,

Pour aggraver les choses, les propres supporters de l’Inter Milan ont affirmé que les chants de singes qui le dirigeaient n’étaient pas “racistes”.

“Nous sommes vraiment désolés que vous pensiez que ce qui s’est passé à Cagliari était raciste”, a déclaré le groupe.
“Vous devez comprendre que l’Italie n’est pas comme beaucoup d’autres pays du nord de l’Europe où le racisme est un problème RÉEL. Nous comprenons que cela aurait pu vous paraître raciste, mais ce n’est pas comme cela.”