Les Serpents représentent au Bénin et en Haïti l’esprit de la Fertilité – Par Dawidi Uchiwa

Les Serpents sont souvent liés à la vengeance et la vindicative cependant dans le Voodoo du Bénin et le Ayida Wedo Haïtien (aka Aida-Wedo, Aido Quedo, aka “Serpent arc-en-ciel”), il représente l’esprit de la Fertilité, des Arcs-en-ciel, un Compagnon, une Femme dans le Dan ou encore le Père de tous les Esprits .

Comme nous le savons, le Voodoo a été exporté de l’Afrique vers Haïti, où le Dan est devenu le Danballah , le Damballah aka le Damballah-Wedo, qui dans les premiers dossiers étaient non seulement le Patron et le Protecteur du pays, de toutes les autres divinités mais également celui des Ngu et des Nga de Ta-Meri (Af-ra-Ka), un titre royal qui se traduit par Roi ou Reine -Serpent, lesquels étaient considérés comme les premiers Oracles (prophètes) Reconnus .

Le Serpent a été décrit comme la couronne des Rois de Kemet, lequel était également enlacé autour des documents de papyrus et aussi le pôle qui indiquait l’état de toutes les autres divinités, en plus d’avoir la capacité de tout voir avec l’Oeil de la Sagesse et à la fois celui de la Vengeance.
.
Deux Déesses apparemment sans rapport ont plus en commun que la plupart des gens ne le savent, notamment entre la déesse Wadjet de Kemet et Medusa de la Grèce qui étaient considérées comme des Déesses féroces qui n’étaient pas à prendre à la légère, lesquelles avaient à la fois, une étrange capacité à la Sagesse.

Elles étaient également la Force nécessaire aux Femmes, dès l’instant, où elles étaient opprimées ou quoi que ce soit par les Hommes et dont aucun ne voulait être transformé en pierre par Wadjet ou Medusa et subir leur Justice.

Toutes deux possédaient à la fois la ruse pour détruire ce qui était Mauvais et la Sagesse pour considérer ce qui était jugé Bon, c’est donc également pour cela que les Femmes Féroces étaient des mythes intéressants qui donnaient un aperçu sur les Forces cachées des Femmes

Le Continent a toujours possédé une vaste gamme de Gardiens dont beaucoup étaient Zoomorphiques afin de mieux exprimer certaines des nombreuses caractéristiques Humaines, mais aucun n’a été plus prolifique et à la fois plus ancien que la Déesse Wadjet, laquelle était connue sous de nombreux noms, comme Buto, Uatchit, Uadjet, Wedo, Edo ou Washitaw pour n’en citer que Quelques-uns.

«Buto était le nom grecquisé de la ville, où son culte centré dans le delta du Nil était appelé «Babb» dont l’information la plus accessible sur elle, est qu’elle était la Protectrice de la “Basse-Egypte”, également associée à des Serpents, notamment à des Cobras, où la plupart des mythes lui attribuaient la Justice, l’idée du Ciel, de la Douceur mais aussi de la Douleur, mais le rôle symbolique de Wadjet était principalement celui de Protectrice des Accouchements, des Enfants, des Femmes et bien sûr de la Royauté des Ngu et des Naga

“La légende veut que Wadjet soit la fille d’Atoum, le tout premier Gardien de l’Univers dont il est dit, qu’il avait créé Wadjet comme son Oeil unique dont le but était de rechercher dans ce vaste Univers, ses deux Enfants perdus,Tefnut et Shu, puis lorsque Wadjet les retrouva, alors Atoum fut si heureux de les revoir qu’il aurait tant pleuré, que ces larmes aurait fait les premiers êtres humains et en récompense, qu’il aurait placé Wadjet sur sa Tête, sous la forme d’un Cobra, autrement connu comme l’Uraeus, puis que de là , elle a été crainte et respectée par tous les Neteru et par tous les êtres Humains.

L’Uraeus, le symbole de Wadjet était généralement porté comme un vêtement royal sur la Tête des Souverains, où à travers leur esprit, était censé résider la protection du Ciel et de la Terre mais aussi la représentation du Juste et du Vrai (Ma’at), c’est la raison pour laquelle, à travers Ouadjet, les Reines et les Rois n’étaient pas prêts à laisser impuni les méfaits commis par tous les ennemis de Ma’ât (Justice).

l’Oeil de Ra était autrefois appelé “l’Oeil de Wadjet” ou tout simplement Wadjet parce que dans l’une des variations du mythe, Wadjet avait été chargé par Atoum de trouver Tefnut et Shu, où dans cette version, c’est Amun qui l’aurait créé comme son Oeil pour retrouver ses enfants, mais au retour de son voyage, Wadjet avait constaté qu’il avait créé un autre Oeil, ce qui l’a rendit furieuse puis que “Amun la transforma en un Cobra qu’il a placé sur son troisième Oeil»,

Medusa était à l’origine une très belle Femme chargée de protéger le temple d’Athéna, laquelle avait de nombreux prétendants mais qui n’en avait jamais accepté aucun, qui sera plus tard métamorphosée ainsi que ses sœurs en créatures Hideuses par Athena/Hut-Neith (Maison de Neith) même si cependant, Medusa sera de loin la plus laide de toutes et dont le regard pouvait transformer les Hommes en Pierre.

Le Sang de Medusa était la symbolique du Sang Menstruel et de la façon dont les peuples anciens croyaient que si une Femme menstruée était vue ou importunée par un Homme pendant cette période, que celui-ci pouvait être transformé en pierre, et dont le cycle périodique avait déjà également été pensé pour être la Source de toute Vie mais aussi de la Mort, parce que les deux sont Inséparables.

Un autre fait intéressant est que Medusa était aussi appelée Métis, laquelle était une maîtresse de Zeus avec qui il avait eu une aventure pour créer Athena, ce qui montre l’idée que Athéna et Medusa étaient autrefois la même divinité mais qui a ensuite été Divisée pendant la période hellénistique

Son nom dérive de Maat qui nous donne également les mots; Médecine et Mathématiques dont le mot sanskrit Medha signifie également Sagesse .

En Afrique les Serpents étaient généralement considérés comme un symbole protecteur tandis le Cobra était un symbole traditionnel pour toutes les déesse Féminines et cela concerne autant Wadjet que Medusa parce qu’elles incarnaient toutes les deux, des traits opposés binaires; d’un côté Medusa incarnait la beauté avec un visage devenu hideux tandis que Ouadjet était un protectrice Féroce et à la fois très Sage, cependant comme les Serpents ont toujours été des créatures mal comprises, il a toujours été facile pour les gens modernes de classer les divinités Serpents comme liées au Mal.

Ces deux Gardiennes incarnaient à leur manière cette incompréhension dont la mythologie exprimait leur auto-suffisance et pourquoi elles avaient été persécutées pour cela, en particulier au moment, où les sociétés Matriarcales ont commencé à décliner et que les sociétés Patriarcales ont malheureusement commencé à gouverner, où les Femmes puissantes des mythes seront elles-aussi, soit Diabolisées, soit Oubliées, soit symboliquement Tuées .

Plus qu’un Mythe, l’histoire de Metu-Sat (Fille de la Sagesse) dépeint en particulier, des événements Réels qui ont eu lieu durant le règne du roi historique Perseus (environ 1290 avant notre ère), fondateur de la nouvelle dynastie à Mycènes, plus précisément à l’époque, où les divinités Noires féminines et primordiales de l’Afrique du Nord ont été usurpées par les tribus Patriarcales qui avaient envahi et commencé à dominer toutes les sociétés Africaines de la Grèce Continentale.

La décapitation de Medusa devait signifier à toutes les Femmes que les Hellènes (Blancs) avaient maintenant envahi tous les principaux sanctuaires dédiés à leur déesse protectrice mais surtout qu’ils avaient dépouillé leurs Prêtresses de leurs masques de Gorgone et pris possession du symbole du Cheval Sacré, ainsi c’est de cette manière, que ce brutal changement dans l’histoire a été représentée à travers ce Mythe.

Bien que toutes les autres divinités détruites, n’étaient pas appelées Medusa, chaque déesse de tout culte portait un Cobra sur la Tête comme Wadjet, c’est la raison pour laquelle, monter le scénario montrant partout les Prêtresses aux masques de gorgone comme de mauvaises personnes, avec un visage hideux pouvant transformer les Hommes en pierre d’un seul regard, avait été le moyen plus efficace pour effrayer, de divertir ou d’abrutir les Masses, tout en ne leur disant pas que de belles jeunes Filles avaient en réalité, été abattues ou violées, voire les Deux.

Ceci a été l’un des nombreux moyens, utilisés par les Hellenes pour contrôler la population afin de les amener à suivre les nouveaux types de dieux et déesses grecques, tout en maintenant l’idée que toutes les autres Spiritualité ou autres divinités étaient Mauvaises, c’est pourquoi depuis les Grecs hellénistiques, toutes les sociétés qui tenaient les Femmes en haute estime, avaient été considérées comme une Menace sérieuse contre leur propre mode de vie, ainsi Persée décapitant Médusa, était en réalité la manière grecque de montrer, comment un Homme peut prendre n’importe quelle Femme, même une Femme Puissante.

À Ta-Meri, Ouadjet était constamment plus assombrie lorsqu’elle était en charge de protéger la Royauté, lequel était une autre manière de mettre une Femme à la place du Roi lorsque celle-ci était représentée sur sa Tête, c’est donc probablement depuis cela, qu’elle fut considérée comme une figure de la Mère royale du Ngu et que Wadjet deviendra également la Gardienne des Enfants mais qui tuait quiconque menaçait son Pays Natal ou son Territoire comme le fait le Cobra .

En tant que figure de la Mère, Wadjet devait certainement avoir mis au point un regard pétrifiant que seule une Mère peut faire à ses Enfants, ce regard légendaire capable de maintenir l’Ordre sans dire un mot et parce que son nom était également donné au crédit de l’oeil de Ra ou Heru, cela l’était certainement parce que son regard devait être extrêmement Puissant.

Hotep.

Lire aussi Fête des religions endogènes au Bénin, que doit-on savoir ?

                   QUI ES TU?

                 LE VAUDOU COMME MOYEN DE RÉSISTANCE DES ESCLAVES