10 faits impressionnants que vous ne savez pas sur l’Afrique

Les scientifiques s’accordent à dire que l’Afrique est le berceau de l’humanité. Selon les paléontologues et les généticiens, l’homme moderne tel qu’on le connait aujourd’hui serait apparu en premier sur le continent. Ce qui laisserait supposé des faits inédits que vous devez connaitre.

1- Les Africains ont été les premiers à organiser des expéditions de pêche il y a 90 000 ans. À Katanda, une région du nord-est du Zaïre (aujourd’hui le Congo), on a retrouvé une série de harpons finement travaillés, tous polis et barbelés. On découvrit également un outil, également bien conçu, considéré comme un poignard. Les découvertes ont suggéré l’existence d’une culture précoce basée sur l’eau ou la pêche.

2- Les Africains ont été les premiers à s’engager dans l’exploitation minière il y a 43 000 ans. En 1964, une mine d’hématite a été découverte au Swaziland, à la crête de Bomvu, dans la chaîne de montagnes Ngwenya. En fin de compte, 300 000 objets ont été récupérés, y compris des milliers d’outils miniers fabriqués à partir de pierres. Adrian Boshier, un des archéologues sur le site, a daté la mine à un âge stupéfiant de 43.200 ans.

3- Les Africains ont été les pionniers de l’arithmétique de base il y a 25 000 ans. L’os Ishango est une poignée d’outil avec des entailles sculptées dans la région d’Ishango du Zaïre (aujourd’hui appelée Congo) près du lac Edward. On pensait à l’origine que l’outil osseux avait plus de 8 000 ans, mais une datation récente plus sensible a donné des dates de 25 000 ans. Sur l’outil sont 3 rangées d’encoches. La rangée 1 montre trois encoches taillées à côté de six, quatre sculptées à côté de huit, dix gravées à côté de deux cinq et enfin un sept. Les 3 et 6, 4 et 8, et 10 et 5, représentent le processus de doublage. La rangée 2 montre onze entailles sculptées à côté de vingt et une encoches, et dix-neuf encoches sculptées à côté de neuf encoches. Cela représente 10 + 1, 20 + 1, 20 – 1 et 10 – 1. Enfin, la rangée 3 montre onze encoches, treize encoches, dix-sept encoches et dix-neuf encoches. 11, 13, 17 et 19 sont les nombres premiers entre 10 et 20.

4- Les Africains ont momifié leurs morts il y a 9 000 ans. Un nourrisson momifié a été trouvé sous l’abri d’Uan Muhuggiag dans le sud-ouest de la Libye. Le bébé a été enterré dans la position du fœtus et a été momifié en utilisant une technique très sophistiquée qui a dû prendre des centaines d’années pour évoluer. La technique est antérieure aux momies les plus anciennes connues dans l’Egypte ancienne d’au moins 1 000 ans. La datation au carbone est controversée, mais la momie peut être datée de 7438 (± 220) avant JC.

5- Les Africains ont sculpté la première sculpture colossale du monde il y a 7 000 ans ou plus. Le Grand Sphinx de Gizeh a été façonné avec la tête d’un homme combiné avec le corps d’un lion. Une question clé et importante soulevée par ce monument était: Quel âge a-t-il? En octobre 1991, le professeur Robert Schoch, un géologue de l’Université de Boston, a démontré que le Sphinx avait été sculpté entre 5000 av. J.-C. et 7000 av. J.-C., dates qu’il considérait conservatrices.

6- Le 1er mars 1979, le New York Times publiait en première page un article intitulé Seize ans, qui s’intitulait Nubian Monarchy called Oldest. Dans cet article nous avons été assurés que: “La preuve de la plus ancienne monarchie reconnaissable de l’histoire humaine, précédant la naissance des premiers rois égyptiens par plusieurs générations, a été découverte dans des artefacts de l’ancienne Nubie” (le territoire du nord du Soudan et partie sud de l’Egypte moderne.)

7- Les anciens Egyptiens avaient des peignes afro. Un écrivain nous dit que les Égyptiens «fabriquaient une gamme très impressionnante de peignes en ivoire: la forme de ceux-ci est nettement africaine et ressemble aux peignes utilisés même aujourd’hui par les Africains et ceux d’ascendance africaine».

8- Le Soudan a plus de pyramides que n’importe quel autre pays sur terre – même plus que l’Egypte. Il y a au moins 223 pyramides dans les villes soudanaises d’Al Kurru, de Nuri, de Gebel Barkal et de Meroë. Ils sont généralement de 20 à 30 mètres de haut et à forte pente.

9- Au centre du Nigéria, la civilisation la plus ancienne d’Afrique de l’Ouest a prospéré entre 1000 avant JC et 300 avant J.-C. Découvert en 1928, la culture antique a été appelée la civilisation de Nok, nommé d’après le village dans lequel les premiers objets ont été découverts. Deux érudits modernes, déclarent que “[a] après étalonnage, la période de l’art de Nok s’étend de 1000 avant J.-C. à 300 avant J.-C.”. Le site lui-même est beaucoup plus ancien remontant à 4580 ou 4290 avant JC.

10- L’Empire Songhaï de l’Afrique de l’Ouest du XVIe siècle avait une position gouvernementale appelée ministre de l’étiquette et du protocole.