Le bottier King Latif fabrique des souliers qui donnent du caractère à nos pieds

L’interview que nous allons vous présentez est le parcours d’un artisan bottier autodidacte rompu à la tâche. Nous entretenir avec le bottier King Latif , a surtout été de grande école ; un enseignement qui nous servira dans notre propre projet entrepreneurial. Nous parlons ainsi de la considération qui l’anime. King Latif est un professionnel du soulier qui sait conseiller pour mieux chausser son client, il est fiable, ne risque pas de vous faire défaut. Vivre son histoire, son talent, c’est asseoir la conviction selon laquelle le professionnalisme est le même partout quand on veut parler de réussite. Nous parlons ainsi de contact humain facile, de sa réactivité et le respect des délai, des références qui va au delà d’un dossier de presse, des prix, la qualité du matériel et du travail final.

Pour commencer, pourriez-vous nous parler brièvement de vous ?
Je suis ivoirien et la cinquantaine bien sonné parcours scolaire jusqu’au secondaire fin année 80 puis l’appel de l’aventure me fait atterrir à Paris dans le 12ème de métro reuilly Diderot en 1986 ou par le plus grand des hasards, je rencontre un artisan Bottier alors que j’étais inscrit dans un centre professionnel de chaudronnerie du 19ème LEP cucial métro Crimée mais la mise à La pâte c’est à Troyes avec un ami italien nommé Antonio Casamonti

 Qu’est-ce qu’entreprendre en Côte d’Ivoire ?
Entreprendre en côte d’Ivoire dans le domaine de la botterie c’est occupé un terrain vierge vu que le besoin du marché pour les souliers de très grande taille et celui de très petite taille est énorme en général les personnes concerner qui ont les moyens financiers préféré aller se les faire fabriquer par des marques de renommer en occident alors nous pouvons leur offrir les mêmes prestations en côte d’Ivoire. La seule contrainte c’est l’importation des matières premières qui viennent d’Europe ou d’Asie.

Qu’est-ce qui a réveillé votre passion pour les chaussures ?
C’est l’amour du beau soulier au départ et un heureux hasard d’une rencontre avec un artisan Bottier Italien.
Je m’inspiré des grands maîtres Bottiers tels que Pierre Corthay, Anthony Delos et bien d’autres.

Pourriez-vous décrire le soulier King Latif ?
Exclusivement du sur mesure basé sur la sélection des meilleures peausseries en peaux de veaux et parfois des peausseries exotiques

Quelles occasions habillent le mieux vos souliers ?
Mes souliers peuvent être porté pour les occupations hebdomadaires comme pour les soirées tout dépend du type vestimentaire que chacun adopte pour sa journée je réalise tous les style de souliers

Vos modèles sont faits pour les hommes. Pensez-vous qu’un concept similaire pourra éventuellement convenir aux femmes ?
Oui je fais parfois des souliers de dames mais de façons exceptionnelles d’ailleurs j’ai débuté avec les chaussure dames et cela durant une décennie les hommes ont pris le déçu parce que ils requièrent moins d’accessoire sinon je suis aussi à l’aise dans les chaussure de dames

Comment envisagez-vous l’évolution des souliers et de la chaussure en général dans les cinquante années à venir en Côte d’ivoire voire en Afrique ?
Très promoteur. La demande va crescendo et vu que la main d’œuvre est bon marché cela requiert de la formation pour des opérateurs de machines pour booster la production a la chaîne et le respect d’un cahier scrupuleux de charge de la qualité et ce propos le projet de formation et dans notre objectif pour occuper sainement les jeunes africains et leurs enlevés l’idée d’un eldorado occidental, cela demande de la logistique qui est quasiment difficile à acquérir sans subventions.

Que pouvons-nous espérer de vos créations à venir ?
Que des modèles atypiques, je mets un accent particulier à sortir des modèles qui varient de ce qu’on a l’habitude de rencontré afin de captiver l’attention des potentiels acheteurs

Contact: Tel: 225 59 94 47 10 / 225 41 99 99 45
Email kinglatifabdul@yahoo.fr