Brouhaha: Cette boisson énergisante zambienne provoque une érection prolongée d’une durée de 6 heures’

Brouhaha, une boisson énergisante, fabriquée en Zambie, produite par Revin Zambia Limited contiendrait du citrate de sildénafil utilisé pour traiter la dysfonction érectile. Cette boisson provoquerait des erections records d’une durée de 6h de temps.

L’Ouganda, la National Drug Authority (NDA), a révélé cette information en expliquant qu’il avait analysé des échantillons d’une bouteille de la boisson – Natural Power SX – après qu’un homme se soit plaint d’une érection de près de six heures, de transpiration constante et de battements de cœur anormaux.

Les autorités zambiennes ont depuis arrêté la production et la distribution de cette boisson dans l’attente d’une enquête. Dans une déclaration commune citée par la BBC , l’Autorité de réglementation des médicaments de Zambie, le Conseil municipal de Ndola et le Bureau des normes zambien ont déclaré: «Des agents des trois institutions sont sur le terrain pour collecter des échantillons des matières premières et du produit fini. des tests analytiques qui détermineront si les affirmations présentées sont véridiques.

“Les résultats de cette enquête seront communiqués au public dès leur publication”, ajoute le communiqué.

Pendant ce temps, la boisson est confisquée en Ouganda alors que les fabricants ont nié les allégations selon lesquelles leur produit contiendrait un médicament contre la dysfonction érectile..

Le sildénafil est généralement connu sous le nom de Viagra. Cette petite pilule bleue a considérablement amélioré la qualité de vie des hommes souffrant de dysfonction érectile. Ce que beaucoup de gens ignorent, c’est que le sildénafil peut également être utilisé pour traiter l’hypertension artérielle pulmonaire, les maladies cardiaques et le mal d’altitude. Il est important de noter qu’en raison de son mode d’action, les hommes qui prennent du nitrate ne devraient pas utiliser le sildénafil.

Outre de grandes quantités de caféine, la plupart des boissons énergisantes contiennent des sucres ajoutés; des vitamines, telles que les vitamines B; et des stimulants légaux, tels que le guarana, une plante qui pousse en Amazonie; la taurine, un acide aminé naturellement présent dans la viande et le poisson; et la L-carnitine, une substance dans notre corps qui aide à transformer les graisses en énergie, rapporte le CNN .

Bien que les boissons énergisantes soient devenues populaires parmi les populations, l’Organisation mondiale de la santé a averti que des apports excessifs “pourraient constituer un danger pour la santé publique”.

Une équipe de chercheurs de l’OMS a suggéré plusieurs actions pour minimiser les dommages potentiels des boissons énergisantes:

Fixer une limite supérieure à la quantité de caféine autorisée dans une seule portion de ce type de boissons, conformément aux preuves scientifiques disponibles;

Règlements à appliquer restriction d’étiquetage et de vente de boissons énergisantes aux enfants et aux adolescents;

Faire respecter les normes du marketing responsable auprès des jeunes par l’industrie des boissons énergisantes;

Former les professionnels de la santé à prendre conscience des risques et des symptômes de la consommation de boissons énergisantes;

Les patients ayant des antécédents de problèmes d’alimentation et d’abus de substances, seuls ou associés à l’alcool, devraient être soumis à un dépistage de la forte consommation de boissons énergisantes;

Sensibiliser le public aux risques liés au mélange d’alcool et de consommation de boissons énergisantes;

Recherches supplémentaires sur les effets néfastes potentiels des boissons énergisantes, en particulier sur les jeunes.

Par: face2faceafrica.com