Championne du monde du saut en longueur Fiona May: “Le racisme est un enfant de l’ignorance et de la peur”


“Le racisme est un enfant de l’ignorance et de la peur: ceux qui sont au pouvoir veulent se nourrir”


Fiona May est l’un des visages emblématiques de l’athlétisme italien et international: championne du monde de saut en longueur, record italien et deux médailles d’argent aux Jeux olympiques d’Atlanta et de Sydney, deux médailles d’or en 1995 à Goteborg et en 2001 à Edmonton. en plus d’une médaille de bronze en 1997 à Athènes. May est également très active dans le monde du spectacle où elle peut endosser un role d’ actrice ou de danseuse.

Elle aborde le thème du racisme avec beaucoup d’éclectisme .
Une fois qu’ils m’ont dit: ” Fiona, vous avez quatre défauts: vous êtes une femme, vous êtes intelligente, vous êtes belle et vous êtes noire. Je l’ai remercié, je l’ai gardé en mémoire et j’ai continué d’avancer”.

Fiona May a des idées claires sur la cause fondamentale du racisme.

Je ne veux pas perdre de l’énergie pour discuter avec ceux qui sont ignorants ou qui ne veulent pas comprendre. Je pense qu’à la base de tout, il y a la peur. Le racisme est un enfant de peur. Peur de percevoir quelque chose que vous ne connaissez pas, peur d’accepter. Et c’est la faute de quelqu’un qui a passé l’idée que ceux qui arrivent dans ce pays le font pour voler quelque chose aux Italiens.

En parlant des conditions actuelles et du climat qui règne en Italie, la championne du monde de saut en longueur déclare:

En ce moment la peur est au maximum. Et ceux qui sont au pouvoir et occupent des postes importants incitent les gens à ne pas laisser passer cette peur. Nous devrions prendre courage et dire “assez, ce n’est pas comme ça”. Nous n’avons qu’une vie, nous n’avons qu’une Terre.

Fiona May sur Huffington Post Italia