La camerounaise Me Lucie Nyangwa Gacha-Tawa epse Bourthoumieux: Au clan Gbagbo, elle y a cru!

En 2011 Me Lucie Bourthoumieux le clamait: «La CPI n’a aucune compétence pour juger Gbagbo»

Lucie Bourthoumieux associée gérante de la SELARL BOURTHOUMIEUX à Paris, est avocate à la Cour près le Barreau de Paris. Cette Camerounaise, résidant en France, fait partie du collectif des avocats internationaux chargés de défendre l’ancien chef de l’État ivoirien, Laurent Gbagbo et son épouse Simone.

Proche de Simone, elle est très présente lors de la crise postélectorale. Elle est au tribunal de Korogho le 30 novembre 2011, jour du transfert de l’ancien chef d’État à La Haye. Non accréditée à la Cour pénale internationale (CPI), elle ne peut pas intégrer le collectif d’avocats qui le défend, ce qui ne l’empêche pas de rendre visite à son ancien client. lit -on dans les colonnes de Jeune Afrique