Aux USA, les enfants nés en prison étaient vendus aux enchères dans les années 1800

En Louisiane, les femmes noires étaient mises en cellule avec des prisonniers masculins et certaines tombaient enceintes.

En 1848, les législateurs votent une nouvelle loi, déclarant tous les enfants nés en prison de parents Afro-Americain purgeant des condamnations à perpétuité seraient propriétés de l’état. Les mères s’occupant de leurs enfants jus qu’à l’age de 10 ans. A ce stade, la prison place une annonce dans le journal pour la vente de ces enfants. Trente jours plus tard, les enfants sont arrachés à leurs mères, et étaient vendus aux enchères sur une estrade au marché du tribunal et le paiement se faisait en cash. Les recettes utilisées pour financer les écoles des enfants blancs.. Et beaucoup d’enfants noirs ont ainsi été arrachés par des administrateurs de prison.