Allocution de Cheikh ANTA DIOP à la jeunesse du Niger

« Je crois que le mal que l’occupant nous a fait n’est pas encore guéri, voilà le fond du problème. L’aliénation culturelle finit par être partie intégrante de notre substance, de notre âme et quand on croit s’en être débarrassé on ne l’a pas encore fait complètement. Souvent le colonisé ressemble un peu, ou l’ex-colonisé Lire plus …