Quel était le mode d’archivage de l’histoire africaine?

Les sociétés à travers l’Afrique sub-saharienne ont préservé la connaissance du passé à travers des formes d’art verbal, visuel et écrit. Souvent, la responsabilité d’enregistrer l’information historique était confiée à des historiens professionnels, des personnes de confiance dont la sagesse et la formation supérieures les outillaient pour se souvenir et interpréter d’immenses réserves d’information au profit Lire plus …