L’origine du mot bible – Par Dawidi Uchiwa

L’origine du mot Bible provient du mot Byblus ou de Biblia, un mot à consonance grecque dérivant du nom d’une plante Africaine appelée papyrus dans leur dialecte ou Papiro en dialecte Hébreu, (B, F et P sont interchangeables), laquelle poussait exclusivement le long des berges du Nil qui traversait notre continent, voilà pourquoi la traduction grec pour désigner le Papier Africain, est en réalité le même mot qui sert à signifier “Papier” de nos jours et qui plus tard, viendra à signifier “Livres” et Bible dans les familles de langue Indo-européennes.

Mais si beaucoup ne savent plus cela, c’est seulement parce que nous n’employons plus notre propre alphabet et parce que nous traduisons toujours nos propres langues avec des lettres imposées par le colon, comme par exemple avec les lettres C, Q ou G qui n’existaient pas et qui en réalité sont des lettres grammaticalement identiques, c’est à dire les mêmes lettres ou les mêmes sons que la lettre K, qui dérive lui-même du langage des “Clic”, tout comme la lettre Z qui est en réalité l’équivalent de la lettre S ou H et qui se prononçait “Sh”, etc etc…

Voilà pourquoi, il est inutile de polémiquer sur des Sons, des Idéogrammes ou des Mots appartenant à des dialectes étrangers à l’Afrique, lesquels ont finalement déformé toutes nos langues et semé la confusion entre nous afin que nous ne nous puissions plus nous comprendre, tout comme ils l’avaient fait plus tôt lorsqu’ils ont volé les premiers registres dans les Bibliothèques de la tour de Babel, où déjà, ils empêchaient les gens d’utiliser leur propre langue ou leur propre Alphabet

Tout comme ils le feront plus tard avec la Bibliothèque de rakhedet (Alexandrie), d’où vient la majorité du Savoir et des Connaissances actuelles de ce monde, lesquels n’avaient pu être déchiffrés puis traduits uniquement par la contrainte, ou comme plus tard par les pseudo-européens, grâce à la pierre de rosette volée en Afrique, puisque ces derniers dans tous les domaines, avaient aussi perdu l’usage de la Langue-Mère, contrairement à nous qui la parlons toujours, malgré qu’ils tentent encore depuis des siècles de la corrompre mais qui résiste toujours grâce au conservatisme de nos Traditions Ancestrales que beaucoup rejettent Aujourd’hui.


Hotep