L’artiste Harmonia Rosales choque le monde avec sa peinture représentant DIEU comme étant une femme

Harmonia Rosales native de la ville de Chicago n’a que 33 ans, l’age du Christ, les idées claires, réussit à susciter l’attention des internautes pour avoir choisi de revisiter l’histoire du monde.

Après avoir publié sa peinture revisitée de la «Création d’Adam », et une femme noire pour représenter Dieu.


Voici ce qui l’a inspirée pour créer ce tableau :
« Une femme est une femme: noire, blanche ou de n’importe couleur », dit Rosales. « On nous a appris que Dieu avait créé « l’homme » à son image. [Mais] en fait, nous avons créé Dieu à notre image. Alors «Dieu» est celui que nous voulons que Dieu soit, une représentation de l’idéal, du divin, de la sagesse, de l’amour et de la pure créativité. »

 Même si elle se doutait que cette image allait attirer l’attention des spectateurs, elle ne se doutait pas qu’elle allait devenir virale.
« Je savais que ma transformation attirerait l’attention sur la déclaration que je voulais faire, mais ce qui importe ici, c’est de prendre en considération ce que nous avons accepté comme notre représentation historique du début de la vie, du Créateur », partage-t-elle.
« La représentation originale exclut quelque chose de très important: les femmes et les personnes de couleur. Je voulais que les gens envisagent la création à travers un regard différent qui, à son tour, nous amènerait à considérer la façon dont nous voyons tout ce que nous avons appris à voir. Peut-être qu’il est temps de penser différemment. »
«J’ai reçu tellement d’amour et d’encouragement par les gens à l’échelle nationale et internationale», dit Harmonia avec enthousiasme. « Cela me réchauffe le coeur de lire des e-mails qui remplis d’amour pour cette image. C’est très inspirant de lire des mots de gratitude de la part de tous. »
Même s’il y a eu de nombreux commentaires positifs à travers le monde sur la beauté et le message de cette image, il y a eu aussi plusieurs réponses négatives agressives.
« Peut-être que c’était un peu naïf de sous-estimer le nombre d’individus qui n’accepteraient pas une telle déclaration, mais chacun a le droit de réagir et d’exprimer ses sentiments.Ce qui est triste, c’est que la peur du changement, de voir le monde différemment, peut amener les gens à dire et à faire des choses vraiment destructrices. »


Pour Harmonia Rosales, l’idée que Dieu est représenté comme cela est tout à fait logique :
« Quand on pense que la vie humaine est née en Afrique, au jardin d’Éden et tout, il n’y a qu’en peignant Dieu en femme noire2 que cela fait sens. »
« La seule façon de voir pour faire une différence est de peindre ces personnages sous toutes les nuances et de reconstituer l’histoire pour nos jeunes »,dit-elle.
Nous sommes impatients de voir ce que cette artiste talentueuse a à nous offrir, car ce n’est que le début de ses peintures controversées.

Pour plus d’images: www.harmoniarosales.com