Une infirmière avoue: « Je tuais 175 personnes par semaine en échange de pouvoirs surnaturels »

Au Ghana, les déclarations d’une infirmière a choqué plus d’un. Invitée au cours d’une émission radio, celle-ci a avoué avoir tué 175 personnes par semaine dans l’exercice de ses fonctions. Mary, comme elle s’appelle, a déclaré avoir été l’envoyer de Lucifer, car elle appartenait à une secte occulte. Ces personnes tuées lui permettaient d’augmenter ses pouvoirs spirituels dans l’occultisme.

Elle affirme avoir été utilisée par le Diable. Mary, une infirmière de 40 ans travaillait dans un hôpital public au Ghana. Là-bas cette dernière avait ôté la vie à plus de 175 personnes par semaine. Ce à des fins occultes, car elle appartenait à une secte qui se nourrissait de sang humain. En outre, en échange de ces meurtres, elle obtenait des pouvoirs spirituels en occultisme.

Selon Mary, elle était si engagée pour tuer que cela lui avait presque apporté la Marque de la Bête, le plus haut rang dans son groupe occulte. « Nous avons neuf niveaux et je me suis retrouvée au 8ème, mais malheureusement, mon sacrifice n’était pas assez consistant pour atteindre le 9e niveau où j’aurais reçu la marque de la bête », a-t-elle déclaré.

« L’un de mes endroits préférés pour gagner des âmes était à l’église. Ma cible était toujours les enfants. Beaucoup d’entre eux préfèrent utiliser l’argent qui leur est offert par les parents pour la quête pour s’acheter des bonbons alors je leur donne les bonbons gratuitement, et je les attire par la même occasion », a révélé Mary.

L’infirmière Ghanéenne a finalement ajouté qu’elle est maintenant une personne transformée, raison pour laquelle elle se prépare à avertir les chrétiens de prier sans cesse. Elle a également mis en garde les parents d’avoir un œil attentif sur leurs enfants

 

IMatin.net