Une Mère était respectée et considérée comme une Vierge Noire – Par Dawidi Uchiwa

Nous avons un fort héritage Afrikain de vénérer nos Femmes en tant que Reine-Mère (Kandaki) en relation avec nos Enfants et Futures Enfants, à l’instar de nos Ancêtres qui croyaient que les Enfants étaient impeccablement conçus à travers leur Union Sacrée avec le génie de la Création et le Soleil et que nous les Hommes, étions leurs Gardiens, des Agents d’exécution et les Protecteur de nos Communautés.
Voilà pourquoi chaque Mère était considérée et respectée comme une Vierge Noire à l’image du Cosmos dans une relation de Mère à Soleil, en mémoire de ces anciennes Femmes qui avaient la capacité de Concevoir, à l’instar des Abeilles, chaque Mâle à partir de chromosome de drones Femelles, symbolisée par la Trinité de notre première Famille qui fût créée lors du solstice, laquelle fût incarnée par l’histoire Universelle de la résurrection d’Ausar et l’immaculée conception d’Heru à travers Aissata
Hotep