LES KANDAKE

Les Kandake également connues sous le nom de Candace, Kendaki, Kentaki ou Kentake, portaient ce titre seulement donné aux Reines et aux Reine-Mères de l’ancien grand Empire africain de Kush, autrement dit de Nubie, lequel est un mot qui se traduit par “Reine au pouvoir” ou “Reine qui a le pouvoir”
Les Kantaki étaient réputées comme etant de puissantes Reine-guerrières et connues pour être de grandes régentes, de grandes décisionnaires, contrôlant les régions appelées aujourd’hui Ethiopie, Soudan ainsi qu’une grande partie de l’Egypte, qu’elles co-gouvernaient avec leur frere et pas avec leur mari

relief KANDAKE

Les Kentake étaient vénérées de leur vivant et à leur mort, et étaient enterrées avec de riches trésors dans leur propre pyramide comme par exemple avec la sepulture de la Kendake Shanakadkheto datant de -170 avant notre ère et dont les bas-reliefs la présentent revêtue d’une armure, brandissant une longue lance dans la bataille
La kendaki la plus connue sera sans conteste Amanishakheto qui deviendra immortelle dans l’histoire de l’Afrique pour avoir vaincu l’empereur Auguste et pour avoir stoppé l’invasion romaine pour ensuite dicter ses propres conditions pendant les négociations
Les Kentake étaient des exemples de Femmes, toujours dépeintes dans l’histoire comme des personnages puissantes, comme des expertes dans l’art du combat, comme des habiles stratèges dans leur rôle de Reine, comme des reines guerrière et comme des figures poétiques qui ont eu beaucoup d’attraits dans le passé et dont l’influence continue à bercer l’imaginaire
Hotep