L’envergure des projets que Dangoté truste en ce moment est unique en Afrique et même sur le plan mondial ($milliards) – Par Guy Fof

L’envergure des projets que Dangoté truste en ce moment est unique en Afrique et même sur le plan mondial ($20milliards) pour un privé qui contrôle (chose rare) à 98% son groupe. Et il faut dire qu’il possède environ 17 entreprises parmi lesquelles 4 sont cotées sur le Nigeria stock exchange. C’est uniquement sur ces 4 actifs boursiers que Forbes US évalue (c’est leur principe) sa fortune. Au Nigéria Dangote est une exception.
Il y est considéré comme un esprit tenace à la volonté inflexible. Il veut gagner à chaque jeu. Et il teste plusieurs possibilités jusqu’à la formule qui marche (selon ses proches et ses employés de longue date)
Sur son bureau il est écrit sur une plaque à l’attention de ses visiteurs : “RIEN N’EST IMPOSSILE”
Il a payé à CNN télévision $100millions pour assurer le rayonnement et la respectabilité de la marque Dangoté dans les milieux d’affaires à l’échelle mondiale.
Il raté de justesse la prise de contrôle du cimentier italien Italcementi à cause d’une contre-attaque de la diplomacie économique allemande au profit de Heddeiberger, opération à $7milliards. Echec mais, Preuve joyeuse que l’Afrique peut mener avec audace la guerre économique mondiale à condition de contrôler son marché domestique. Ce qui est encore étrange en Afrique “franco-faune”
L’annonce de sortie de crise du Nigéria en 2018 est grandement dû au futur démarrage de ses projets de raffinerie pétrolière, de pipeline gazier et d’engrais qui entrerons en service l’année prochaine (2018). Selon les prévisions du groupe et de la banque centrale, l’entreprise Dangoté deviendra à partir de 2020 la première source de revenu (devise) du pays devant la NNPC (entreprise d’état qui gère les actifs pétroliers publiques). Cet homme est plus qu’un simple entrepreneur, il est devenu une institution indispensable pour son pays.
En attendant l’homme victime d’une heureuse maladie, la fièvre de l’investissement, continue avec encore plus d’énergie et d’ambition qu’à l’âge de 30 ans son infatigable chevauchée entrepreneuriale.
Toujours plus haut, toujours plus loin, comme il aime à le dire rien n’est impossible.
À lui seul Il résume tout l’HOMME : le type, l’espèce dont la #volonté s’accomplie. Il y travaille encore à 60 ans.