Sibongile Sambo : Refusée comme hôtesse de l’air, elle crée une compagnie aérienne 100% féminine

Quand on vous ferme toutes les portes, il vous reste toujours une solution : passer par la fenêtre ! C’est un peu comme cela que Sibongile Sambo a réussi à franchir tous les échelons et à devenir la première femme africaine à diriger une compagnie aérienne ! Voici son histoire.

Tout commence au début des années 2000 pour Sibongile. Après des études réussies pour devenir hôtesse de l’air, elle passe ses premiers entretiens pour commencer sa grande aventure. Malheureusement, son admission est refusée par la South African Airways, contre toute attente.
Pourtant, Sibongile remplit tous les critères d’admission hormis un seul : elle est un tout petit peu trop petite. Extrêmement déçue mais pas abattue, Sibongile prend une décision radicale. Elle va fonder sa propre compagnie aérienne et décide que le personnel sera à 100% féminin !

Un véritable parcours du combattant !

La jeune femme met tout en jeu pour réussir : elle vend sa voiture, demande à sa mère de lui prêter toutes ses économies, se forme sur le tas, et affronte un milieu très masculin qui lui met des bâtons dans les roues. Mais en 2004, c’est la consécration : la SRS Aviation reçoit un certificat d’exploitation aérienne de l’Aviation Civile d’Afrique du Sud (CAA) et peut démarrer son activité !
Pourtant, Sibongile remplit tous les critères d’admission hormis un seul : elle est un tout petit peu trop petite. Extrêmement déçue mais pas abattue, Sibongile prend une décision radicale. Elle va fonder sa propre compagnie aérienne et décide que le personnel sera à 100% féminin !

Un véritable parcours du combattant !

La jeune femme met tout en jeu pour réussir : elle vend sa voiture, demande à sa mère de lui prêter toutes ses économies, se forme sur le tas, et affronte un milieu très masculin qui lui met des bâtons dans les roues. Mais en 2004, c’est la consécration : la SRS Aviation reçoit un certificat d’exploitation aérienne de l’Aviation Civile d’Afrique du Sud (CAA) et peut démarrer son activité !
Pourtant, Sibongile remplit tous les critères d’admission hormis un seul : elle est un tout petit peu trop petite. Extrêmement déçue mais pas abattue, Sibongile prend une décision radicale. Elle va fonder sa propre compagnie aérienne et décide que le personnel sera à 100% féminin !

Un véritable parcours du combattant !

La jeune femme met tout en jeu pour réussir : elle vend sa voiture, demande à sa mère de lui prêter toutes ses économies, se forme sur le tas, et affronte un milieu très masculin qui lui met des bâtons dans les roues. Mais en 2004, c’est la consécration : la SRS Aviation reçoit un certificat d’exploitation aérienne de l’Aviation Civile d’Afrique du Sud (CAA) et peut démarrer son activité !
Son premier client est prestigieux puisque c’est le gouvernement sud-africain en personne ! Depuis, la SRS Aviation a diversifié son offre et propose des vols charters à bas prix ainsi que des vols privés haut de gamme pour les plus riches hommes d’affaire qui voyagent en Afrique, pour le tourisme ou le business.
Grâce à son partenariat avec la MCC aviation – une autre compagnie sud-africaine -, la SRS Aviation dispose d’une flotte et d’un soutien technique.

Sibongile a déjà réussi à former trois pilotes féminines, mais elle veut faire plus, inspirée par la Ethiopian Airline dont les équipages sont entièrement féminins.
Détermination, créativité, motivation : Sibongile Sambo est un bel exemple de réussite féminine dans un milieu essentiellement dominé par les hommes ! Souhaitons-lui bon vent dans la vie !

Source: Pause Café In