Comment fonctionne réellement notre système spirituel ? – Par Dawidi Uchiwa

Lorsque par exemple, nos Aîné(es) s’adressaient d’un côté à Ausar et de l’autre à Tehuti (Thot), ils ne traitaient nullement avec deux divinités différentes, au contraire, ils traitaient en réalité deux fonctions ou deux attributs qui appartenaient à un seul et même principe Créateur
Ausar était l’une des faces de la puissance Omnisciente traitant de la Résurrection, de la Transformation ou de la Régénération tandis que Tehuti traitait l’expression Omniprésente du Langage de la Création mise en Action dans le monde du vivant (Ankh) à travers ses Attributs
Nos Aîné(es) n’ont jamais cru que les Neteru étaient des “dieux” ou des êtres réels et ils n’avaient jamais été adorés comme tels, c’est la raison pour laquelle, il est important d’apprendre à éliminer les théories ou le concept de ce que certains appellent les “dieux” et les “déesses” ou les “djinns” au sens littéral du Terme
Amon et Amonet qui signifie le et la Cachée, qui étaient en quelque sorte, les Neteru en Chef de tous les autres Neteru, symbolisaient une puissance invisible et impalpable, partout présente dans notre univers, que l’on pouvait ressentir (Vent terrestre ou stellaire, Gravité, Apesanteur, Espace-Temps, etc..) contenue dans l’Oeuf placentaire de la Création dans lequel avait également émergé Atum (l’atome) mais dont, ni l’un ni l’autre ne représentait la conscience de l’incréé qui a permis à tout cela d’exister, c’est pourquoi, le Grand-Esprit n’a donc jamais eu aucun Nom d’établi, ni ne pouvait être représenté ou personnifié, autrement qu’à travers ses nombreuses Fonctions ou Attributs
Le but de la personnification de ses Attributs ou de ses Fonctions étaient d’abord de les mettre sous la forme d’un récit narratif, parce que cela était la meilleure façon d’exprimer des concepts à la fois physique et métaphysique, de sorte que même une personne intellectuellement analphabète, pouvait comprendre et appliquer ces concepts à lui-même et à l’Univers ou avec les individus qui voulaient être en harmonie avec la Création, par conséquent, les Natoru étaient les Attributs et les Fonctions de la Création qui s’appliquait à tout ce qui a été, “est ” et sera dans notre Univers
Dans le véritable alphabet universel Africain, le mot Neteru s’écrit «Ntr », autrement dit sans le besoin de mettre des voyelles écrites et c’est à partir du mot Ntr ou Ntru que le mot «Nature» est originaire.
Les «loi de la Natoru» (Nature de toutes les Nature) contient toutes les Lois et toutes les Fonctions fondamentales qui permettent à la création d’exister comme elle le fait.
Scientifiquement, le mot “Nature” ou Neteru concerne tout de ce qui se passe dans notre Cosmos, donc autant les cycles de la Terre que les éléments, les plantes, les nombreux animaux, les insectes, le monde microscopique, lesquelles sont en constante harmonie les uns avec les autres dans la soumission constante de la Création,
Et c’est seulement lorsque l’individu, avec tout son libre arbitre philosophique et spirituel, suit les lois établies par la Grande Création qu’il est vraiment en capacité d’être en harmonie avec toute la création de la Natoru
Hotep