Cameroun | Gréve des enseignants: ces Francophones froussards & lâches

Je croyais que le Président de la République avait dit que la grève était interdite chez nous car ce droit n’existe pas et n’est pas reconnu dans notre constitution??? Que la grève était la subversion et une action de déstabilisation de l’État…j’ai bien entendu le Président de la République SE Paul BIYA affirmer que le gouvernement cassera les “couilles” de tous ceux qui oseront grever ds ce pays…
Vous auriez compris l’ironie de mon propos ci dessus. Certains ont l’art de s’agiter et à faire des imprécations incantatoires ces derniers temps dès qu’il y a grève. Ils y voient déjà la fin du régime ou le signe annonciateur du “dénouement” (dixit Paul Mahel) ou de la “fin” du régime. Donc que quand Paul BIYA partira il n’y aura plus jamais de grève ds ce pays ?? Et les grèves qu’on voit partout ds le monde là, y compris ds les grands pays démocratiques à l’image de la Guyane française en ce moment, annoncent la fin des temps la-bas hein ???
La réalité c’est que les francophones sont tellement lâches, hypocrites, froussards qu’ils espèrent toujours que c’est les autres qui agiront à leur place pour réaliser leurs attentes cachées. Ils sont là assis derrière leurs ordi ou bureaux ou à la maison, incapable de revendiquer quoi que ce soit eux mm (y compris leurs droits élémentaires quand il le faut) mais ils comptent lâchement sur les grèves et les revendications des autres pr faire ce qu’ils ont peur de faire. Et c’est sur les mouvements des autres que les petits opposants moumou de ce pays veulent exister ou se faire entendre politiquement alors que la plupart du temps ils rasent les murs. Les jeunes enseignants grèvent pour leurs arriérés de salaires non payés depuis tant de temps (et on pourrait mm se demander pkoi avoir attendu tant de temps pask si c’était un chef d’entreprise du privé qui accumulaient des arriérés de la sorte les mm qui manifestent aujourd’hui n’allaient mm pas lui donner 3 mois avant de grèver). Il faut vraiment dire MERCI (a big THANK YOU) aux anglophones (non sécessionnistes qui ont rappelé aux girouettes et froussards francophones que revendiquer ses droits ce n’est pas se mettre à dos le pays ou le gouvernement.
Je le dis et le redis: les peuples ont les gouvernements qu’ils méritent. La médiocrité, l’incompétence qui se sont développées de manière exponentielle ds notre pays se justifient en grande partie à ce peuple amorphe, incapable de s’organiser, prêt à trahir ou à lâcher les autres qui se mobilisent, un peuple du “chacun pour soi Dieu pr tous”, un peuple qui passe sa vie à chialer ou à se plaindre en privé mais qui entre ds les sissonghos dès qu’il s’agit de porter sa cause en public (là tu entends seulement des “mon frère laisse seulement, on va faire comment? c’est le pays…), un peuple où toute cause sociale se transforme très vite en argument politique pour ou contre le pouvoir en place le tout assaisonné de tribalisme et de calculs mesquins et égoïstes…Nous aurions certainement moins de cancres, de médiocres, d’incompétents et de voleurs à certains postes ds ce pays si nous savions dire NON – Enough is enough. Mais va tenter une vraie action de revendication avec les francophones de ce pays…on va te laisser seul au carrefour et c’est au SED ou à 3m sous terre ds ton cercueil que tu comprendras qu’auparavant le papayer parlait bulu.
J’EXPRIME MON SOUTIEN TOTAL A CES JEUNES ENSEIGNANTS ET APPELLE LE GOUVERNEMENT A RÉPONDRE SANS AUTRE FORME DE PROCÈS A LEURS REVENDICATIONS LÉGITIMES. Quel est ce pays où on veut construire des stades de foot à coup de centaines de milliards mais où les enseignants de nos enfants et petits frères ont faim pendant que les détourneurs de fonds érigent duplex et immeubles ?? Aucune nation ne peut être émergente sans un bon système éducatif qui repose lui mm sur des enseignants de qualité, bien formés et bien traités et surtout valorisés !

 

Par Claude Dany