L’ombre de l’homme le plus puissant au monde plane sur les élections françaises – Par Bruno Tamo

Vladimir Poutine a reçu Marion Anne Perrine Le Pen, candidate du Front National à Moscou et s’est dit prêt à recevoir les autres candidats s’ils le souhaitaient. Plus qu’un aveu de puissance, les paroles et les actes de Poutine sont très contrôlés, lui dont le nom avait été mentionne 200 fois durant les débats télévisés entre Trump et Clinton. François Fillon devrait s’inquiéter de la présence de Le Pen auprès de Poutine, lui qui ne cesse d’aller de scandale en scandales.