Guerrières amazone; Des Femmes sélectes et chasseuses redoutables – Par Dawidi Uchiwa

Beaucoup ont entendu parler des Guerrières amazone, lesquelles étaient depuis l’origine des temps, des Femmes sélectes qui assuraient la sécurité et la protection de la Reine Mère et qui étaient à la fois des chasseuses redoutables gouvernées sous les Forces Naturelles de: Ast, Het Heru, Net, et Bast

Eh bien les Amazones n’étaient pas un mythe mais un fait Historique parce que l’Humanité et les Civilisations antiques avaient commencé sous la règle des Femmes comme cela, est encore partout visible dans la Nature, avant d’avoir muté en communauté Patriarcale à l’aube des civilisations Eurasiatiques.

Dans les temps anciens, le premier Soleil né (Enfant) était titré ou appelé Nsdbdi (Fils du Soleil) dont Seul le Nsdbti pouvait être choisi par une jeune Reine pour être son Frère et son Époux, de sorte que tous leurs Enfants soient considérés comme des Reine-Mères ou Rois-Peres, pour avoir tel le Soleil, le pouvoir divin sur la vie et la mort comme sur tout ce qu’il gouverne sur notre Terre .

L’image contient peut-être : 1 personne

Tout le dépôt de la Richesse et du Savoir, était toujours transmis à travers la Lignée matriarcale de la Reine à la Reine, ce faisant, c’était les Filles et les Femmes qui héritaient de la Terre, des Animaux, et de tous les Biens personnels, lesquels passaient à leur Fille ou à leur Petite-Fille

Lire aussi: La Reine Nyabingi

Auset, la première Reine Mère des Neteru, comme beaucoup de Mères-Reine, avait donné naissance à un Enfant par la conception immaculée, c’est à dire, symboliquement Enfanté par la Lumière du Soleil

Bien que l’Ankh soit aujourd’hui considérée comme un symbole de l’utérus, de la Vie et de l’Éternité, beaucoup pourtant ne sont toujours pas disposés à embrasser le plein Pouvoir et la véritable Force de ce symbole de l’énergie Féminine Pure, ceci depuis que beaucoup ont répandu l’idée d’une fausse dualité, donc en la partageant, en la disséquant dans une conception Patriarcale égoïste, afin de redéfinir le symbole de l’Ankh, en la conjuguant avec un Phallus, ceci pour diluer et diminuer l’essence de l’Ankh, comparable encore une fois à une colonisation d’une trinité Patriarcale, au lieu de la tenir et la considérer comme le plus ancien symbole de la Déesse Matriarcale, à la Grande Immaculée, à la Reine ou à la Maman .

Voilà pourquoi, nous devons enseigner à nos Jeunes la vraie Connaissance de soi, pour qu’ils puissent récupérer cet héritage de Richesse et pourquoi, nous devons enseigner aux Fils du Soleil d’aujourd’hui, cette nouvelle Connaissance pour qu’ils comprennent le pouvoir du Corps d’une Femme comme étant un temple Sacré de la Vie, et leur rendre leur Estime de soi, tout comme le Respect qui est dû, non seulement à chaque Fille et à sa Famille, mais également à Elle et à la Nation

Hotep

Lire aussi Tassin Hangbe, la choquante reine libertine