DONALD TRUMP, LE PETROLE ET LE CAMEROUN (1ere partie) – Par Eyock Pierre

Immédiatement après son investiture, le site internet de la Maison Blanche a publié la liste des grandes orientations du Mandat de Donald Trump. Parmi ces axes, deux interpellent principalement notre Pays le Cameroun.

1. Le retour des Etats-Unis à un protectionnisme féroce

2. La promotion plus que volontariste de l’exploitation des Gisements de pétrole de schiste américain

Ces deux programmes seuls suffiront pour ramener les cours du pétrole, et de manière durables, aux niveaux les plus bas… Or elles viendront se conjuguer avec la généralisation de l’énergie solaire rendue moins coûteuses par les progrès technologiques récents et les économies d’échelle.

Mais allons-y pas à pas…

L’explosion des cours du pétrole au cours des 15 dernières années, a été le fait de l’industrialisation massive des Nouveaux Pays industrialisés asiatiques car l’industrie est fortement consommatrice d’énergie. Mais cette industrialisation de ces Pays était principalement tirée par la RELOCALISATION des Industries américaines, aux fins d’approvisionner le Marché intérieur des USA, « la plus importante classe moyenne du Monde, en quantité et en qualité». Cette montée des cours du pétrole au delà de 40 dollars le Baril a rendu rentable la mise en exploitation des gisements américains de pétrole de Schiste. Et des que les automobilistes américains se sont mis consommer leur propre pétrole à la pompe, les cours mondiaux ont plongé…

Avec le retour au protectionnisme américain, les usines délocalisées en Asie par les industriels américains devront être soit rapatriées aux Etats-Unis, soit réduire de manière drastique leurs capacités de production…ET PAR VOIE DE CONSÉQUENCE, LEURS BESOINS EN ENERGIE SERONT RÉDUIS DE MANIÈRE SENSIBLE…

De plus, les subventions que Donald Trump accordera désormais aux Universités aux fins de financer la recherche sur la production du pétrole de Schistes, vont entraîner la réduction des coûts de production de ce pétrole, et assureront aux USA leur indépendance énergétique. Les Pays exportateurs de pétrole n’auront plus accès au marché intérieur des USA, « la plus importante classe moyenne du Monde, en quantité et en qualité».

AVEC CES DEUX MESURES DE DONALD TRUMP LES PRIX DU PÉTROLE NE REMONTERONT PLUS !

Les intellectuels et les universités américaines sont détenteurs de plus de 60% des brevets d’invention du Monde, MAIS le plus souvent en copropriété avec le gouvernement américain qui a financé ces recherches via le Pentagone ou d’autres agences gouvernementales. L’exploitation mondiale de ces brevets d’inventions rapporte un gigantesque flux permanent de cash flow à l’économie américaine. A titre d’illustration, quand un vantard camerounais achète un « Samsung » ou un « I-phone » fabriqué en Asie, la moitié de ce qu’il paye à la caisse retourne directement aux USA sous forme de royalties versés au titre de l’exploitation des brevets d’inventions, et la moitié de ces royalties américains vont directement dans les caisses de l’Etat fédéral au titre d’impôt ou de revenus des brevets d’inventions.

La délocalisation permettait aux entreprises américaines de produire en Asie à un dollar l’unité pour vendre aux USA à 100 dollars voire 1000 dollars l’unité grâce à l’application de la technique des prix de transfert. Donald Trump a décidé de surtaxer ces importations, afin de forcer le rapatriement de ces Usines aux USA… Il est le président de la classe moyenne la plus riche et la plus importante du Monde, quelle entreprise peut s’en passer ? Déjà Le constructeur automobile Ford à renoncé à son projet de délocalisation au Mexique, de ses Usine de production…

Ce changement a été bien compris aussi bien par les Pays occidentaux que par le Pays Asiatiques…

• L’Union Européenne a forcé la signature des APE…

• Angela Merkel Chef d’une nation qui a conservé ses capacités de production intactes, et qui a besoin de clientèle propose un « Plan Marshall pour l’Afrique»… Nicolas Sarkozy dans sa campagne déclarait déjà pendant sa campagne pour les primaires qu’il proposerait au Conseil de Sécurité des Nations Unies un « Plan Marshall pour l’Afrique»,

• Manuel Valls alors Chef de Gouvernement d’un Pays qui n’est désormais qu’un «BayamSellam*» entre l’Asie d’une part et son pré carré africain d’autre part, était il y a quelques mois en Chine, pour y négocier secrètement un nouveau traité de Commerce triangulaire où la France serait l’intermédiaire obligatoire dans les transactions entre la chine et les Pays francophone d’Afrique.

• Les nouveaux Pays industrialisés asiatiques (Chine, Inde, Japon,…) sont engagés dans de véritables opération de charme à destination de l’Afrique

• Aux Etats-Unis d’Amérique, Dans le cadre d’une session spéciale, le Congres des Etats-Unis a levé tous les obstacles légaux qui empêchaient à la EXIMBANK des Etats-Unis, de soutenir les entreprises américaines dans leur compétition contre les entreprises asiatique pour vendre en Afrique…

LA MODERNISATION DES INFRASTRUCTURES EN AFRIQUE ET L’ ÉMERGENCE D’ UNE IMPORTANTE CLASSE MOYENNE EN AFRIQUE SONT DÉSORMAIS DES CONDITIONS DE SURVIE POUR LES ECONOMIES DES PAYS INDUSTRIALISES DANS UN MONDE OU LE PÉTROLE AURA DÉSORMAIS UNE INCIDENCE MARGINALE…

DANS UN MONDE QUI N’EST DÉSORMAIS QU’UN VASTE MARCHE, LES AMÉRICAINS ONT ELUS UN BUSINESS MAN.

Comment devrait réagir notre Pays le Cameroun pour assurer sa croissance face à cette situation nouvelle et durable ?

J’en parlerai dans ma prochaine publication, mais déjà je vous invite à en discuter

  • BayamSellam : Revendeur

A suivre:

Lire aussi:

2- DONALD TRUMP, LE PETROLE ET LE CAMEROUN (2eme Partie)

3 – DONALD TRUMP, LE PETROLE ET LE CAMEROUN (3eme Partie)

4- DONALD TRUMP, LE PETROLE ET LE CAMEROUN (4eme Partie)