QUE SERAIENT LES AFRICAINS SANS LES OCCIDENTAUX : INTRODUCTION

Pour beaucoup de personnes aux quatre coins du monde , blancs, noirs, et tout ce qu’il y a au milieu, la relation entre l’Afrique et l’occident fut une bénédiction pour l’Afrique et l’est encore aujourd’hui.

Pour les radicaux qui adhèrent à cette idéologie , sans les occidentaux , les Africains ne sont rien, ne peuvent rien, ne savent rien , ne croient en rien et n’ont rien. En effet, pour eux, les africains étaient des cannibales qu’il fallait civiliser, des barbares toujours en guerre qu’il fallait pacifier , des païens et des damnés qu’il fallait sauver etc. D’ailleurs les acquis et héritages de cette belle relation entre Africains et occidentaux sont à préserver à tout prix (en ce moment dans ce pays appelé Cameroun des personnes sont prêtes à mourir sous la bannière “anglophone”, cette identité sacrée ).

Pour les modérés qui adhèrent à cette idéologie , la relation entre l’occident et l’Afrique ces 5 derniers siècles a certes eu des effets négatifs, mais aux vues des effets positifs , il vaut mieux avancer et ne pas remuer le passé, il ne faut pas jouer à la victime, le vrai problème est que le noir n’aime pas le noir etc

Face à ce courant de pensée puissant , j’ai décidé de laisser libre recours à mon imagination , de penser à l’autre destin que les africains auraient connu sans leur belle et bénéfique relation avec l’occident, et à partir de là, envisager ce à quoi les Africains pourraient aspirer.

TLSPB, esclave des champs.