L’ANCIENNE ÉTHIOPIE – par Dawidi Uchiwa

De nouvelles découvertes archéologiques ont récemment prouvé que les origines antérieures de la lignée des Gens de la Vallée du Nil, découlent de l’Ethiopie (la Grand-Mère) de la Nubie (la Mère) jusqu’à Kemet aka l’Egypte (la Fille).

Ces riches découvertes sont encore niées par les universitaires actuels en égyptologie , qui insistent toujours pour que toutes les grandes civilisations soient; soit originaires d’Egypte, soit de la Mésopotamie, même si toutes les nouvelles études ADN, Archéologiques et Anthropologiques ont logiquement conclu que non seulement, elles ne sont pas les premières Grandes Civilisations mais également que les racines du flux d’origine de Kemet sont indéniablement à trouver dans l’Afrique intérieure.

En ce qui concerne, le terme “Ethiopie”, il avait toujours été utilisé par les auteurs grecs anciens en référence aux royaumes Africains Centre-Est parce qu’ils croyaient que ces Royaumes étaient non seulement liés culturellement et ethniquement à l’ancienne Kemet devenue l’Égypte mais qu’ils étaient également la source de cette Civilisation.

Contrairement à la croyance populaire, le terme “Ethiopie” n’était pas exclusif et ne se référait pas seulement au pays moderne, anciennement nommé Abyssinie et que l’on appelle aujourd’hui l’Ethiopie parce que pour les premiers écrivains grecs, l’Ethiopie était d’abord un empire à l’ origine situé entre Ta-Seti Nubie en Basse-Kemet et la confluence du Nil Blanc et Bleu.

Ainsi, le nom Éthiopie était autrefois synonyme d’une région beaucoup plus vaste qui comprenait les pays actuels du Soudan du Sud, l’ Ethiopie actuelle, l’Erythrée, Djibouti, la Somalie, le Kenya, l’ Ouganda, le Kongo, la République centrafricaine, le Tchad, etc.

L’origine du mot Ethiopie est la translittération francophone du mot grec; “Aithiopia” qui provient du mot “Aith/Ether” qui signifie littéralement “carbonisés ou brûlés.” et Ops qui signifie le visage ou le teint

En outre, dans l’histoire grecque, l’Ethiopie ancienne était aussi connue comme “Kush” par les anciens gens de Kemet “.” et la stèle Buhen qui date du règne de Séthi I (-1294 à -1279), fait référence à cette région qui comprenait le Kongo, le Kenya etc,, jusqu’à la Nubie comme “Kas”, “Kash” ou “Kush’ et était également mentionnée comme “KSH” dans beaucoup d’autres textes datés entre -1550 et -1069 .

Par conséquent nous savons maintenant que la civilisation Kushitic a commencé sur les rives du Nil, il y a plus de 15.000 ans et qu’elle avait été réglée, il y a au moins 55.000 ans auparavant dans l’intérieur de l’Afrique

Et sur la base des traditions des premiers colons et des artefacts trouvés dans cette région, il est aujourd’hui incontestable que l’ancienne Ethiopie est la Grand-Mere, que Ta-Seti est la Mère et que Ta-Meri (Kemet) est leur Fille

13627085_304121069929303_6521680866986785617_n

Source: Image Google

Hotep.